Cinéma - Vincent Lefèvre

Voici mes nouvelles pages sur le cinéma.

Quelques commentaires sur les derniers films sortis (ou qui vont sortir) en France

Je donne ci-dessous mes commentaires sur les films qui sont sortis il y a moins d'un mois en France (reprises d'anciens films incluses), ou qui vont sortir dans les mois qui viennent. Cette page est mise à jour régulièrement.

Bara no sôretsu (1969) (Les funérailles des roses), de Toshio Matsumoto [AC]

J'ai moyennement aimé, mais les 10 dernières minutes sont superbes. Film vu en version restaurée au Comoedia à Lyon, à la 8e édition du festival Écrans Mixtes (mars 2018), en avant-première de sa sortie en salles en France.

Reprise en France le 2019-02-20.

La chute de l'empire américain, de Denys Arcand [AC]

Excellent scénario et très bons acteurs.

Sortie en France le 2019-02-20.

Le chant du loup, d'Abel Lanzac (crédité Antonin Baudry) [AC]

J'ai beaucoup aimé. Un film sur un sujet original, bien documenté. Belle musique du groupe Tomandandy, qui colle parfaitement au film. Très jolie fin.

Note sur le nom du réalisateur (dont c'est le premier film): Abel Lanzac est le pseudonyme d'Antonin Baudry. Au générique, il est crédité sous son propre nom.

Sortie en France le 2019-02-20.

Grâce à Dieu, de François Ozon [AC]

Un docufiction intéressant, sans être exceptionnel. Le point de vue est celui des victimes du Père Preynat et leur combat (avant un procès, qui, à l'heure actuelle, n'a pas encore eu lieu). Montage brouillon: succession de scènes souvent sans lien entre elles, avec des flashbacks qui arrivent aléatoirement. Cependant, pour un tel film qui a un style documentaire, ce n'est ici pas trop gênant.

Note: Le film a été tourné en secret. Les scènes extérieures ont été tournées à Lyon.

Vu en avant-première le 2019-01-07, dans le cadre du Label des Spectateurs UGC (film surprise).

Sortie en France le 2019-02-20.

Under Capricorn (1949) (Les amants du Capricorne), d'Alfred Hitchcock [AC]

J'ai assez bien aimé. Vu à l'Institut Lumière en février 2011, dans le cadre de la rétrospective Alfred Hitchcock.

Reprise en France le 2019-02-27.

WarGames (1983), de John Badham

Très bien (vu à sa sortie en salles).

Reprise en France le 2019-02-27.

Mary Queen of Scots (Marie Stuart, Reine d'Écosse), de Josie Rourke [AC]

Pas terrible. Montage bizarre et mise en scène trop classique. Le seul côté positif: quelques somptueux paysages.

Sortie en France le 2019-02-27.

Escape Room (Escape Game), d'Adam Robitel [AC]

Mauvais. La découverte des indices semble très artificielle, et il n'y a quasiment pas de tension, ni d'émotion. Le passé des personnages n'est pas du tout exploité. L'absence d'évolution au fur et à mesure des passages dans les différentes pièces est aussi regrettable. La fin est du grand n'importe quoi. Dans le même genre, Cube (1997) de Vincenzo Natali et Saw (2004) de James Wan (qui s'était inspiré de Cube) étaient très nettement meilleurs.

Sortie en France le 2019-02-27.

Jiang hu er nü (Les éternels (Ash Is Purest White)), de Zhangke Jia [AC]

Je n'ai pas du tout accroché, et le film a fini par m'endormir.

Sortie en France le 2019-02-27.

You and Me (1938) (Casier judiciaire), de Fritz Lang [AC]

J'ai bien aimé.

Reprise en France le 2019-03-06.

Captain Marvel, d'Anna Boden / Ryan Fleck [AC]

Excellent blockbuster! De l'humour (tout d'abord avec le chat), des rebondissements, des images de très grande qualité (film vu en Dolby Cinema 3D). Le film manque un peu de souffle et d'émotion, mais on passe tout de même un très bon moment.

Sortie en France le 2019-03-06.

Exfiltrés, d'Emmanuel Hamon [AC]

Très bien. Beaucoup de tension.

Sortie en France le 2019-03-06.

Funan, de Denis Do [AC]

Pas mal. Intéressant pour le sujet, mais avis mitigé pour son traitement. Et l'animation est très basique.

Sortie en France le 2019-03-06.

Le mystère Henri Pick, de Rémi Bezançon [AC]

J'ai beaucoup aimé. Très bon scénario, d'après le roman éponyme de David Foenkinos [IMDb].

Sortie en France le 2019-03-06.

A Land Imagined (Les étendues imaginaires), de Siew Hua Yeo [AC]

Joli film onirique. Très belles images, avec des couleurs qui rappellent l'esthétique de Wong Kar-wai. J'ai aussi beaucoup aimé Luna Kwok (Yue Guo), déjà vue dans Kaili Blues (2015). En revanche, le film est assez incompréhensible (tout du moins après une première vision).

Sortie en France le 2019-03-06.

Convoi exceptionnel, de Bertrand Blier [AC]

Pas terrible. Le film tourne en rond autour d'une seule idée.

Sortie en France le 2019-03-13.

Cómprame un revolver, de Julio Hernández Cordón [AC]

Pas mal. Vu en avant-première aux 35es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne (mars 2019).

Sortie en France le 2019-03-20.

C'est ça l'amour, de Claire Burger [AC]

J'ai plutôt bien aimé. La jeune actrice (non professionnelle) Justine Lacroix est excellente. Très belle bande musicale non originale.

Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, en présence de la réalisatrice et scénariste Claire Burger. C'est un film partiellement autobiographique: certains points correspondent à la réalité, mais d'autres sont inventés, comme le passage sur la drogue (mon préféré).

Sortie en France le 2019-03-27.

Gojuman-nin no isan (L'héritage des 500 000), de Toshirô Mifune [AC]

Très bien. Vu au Comoedia à Lyon, en avant-première de sa reprise en version restaurée, à l'occasion des 20 ans de Carlotta Films; il s'agissait de la première française (et mondiale pour la version restaurée).

Sortie en France le 2019-04-03.

El Motoarrebatador (L'homme à la moto), d'Agustín Toscano [AC]

J'ai bien aimé. Vu en avant-première en prélude aux 35es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne.

Sortie en France le 2019-04-03.

Idi i smotri (1985) (Requiem pour un massacre), d'Elem Klimov [AC]

Chef-d'oeuvre! Sur le massacre de villages en Biélorussie par les nazis. Film vu en 35 mm au festival Hallucinations Collectives au Comoedia à Lyon, mars/avril 2013.

Reprise en France le 2019-04-24.

Kamera o tomeru na! (Ne coupez pas!), de Shin'ichirô Ueda [AC]

Doublement génial! Un film qu'il faut aller voir en en connaissant le moins possible sur le scénario. Je l'ai vu en avant-première au cinéma Lumière Bellecour (salle pleine) dans le cadre d'une séance Hors les Murs de la 13e édition du festival du cinéma japonais contemporain (Kinotayo), et je n'avais d'ailleurs quasiment rien lu sur le sujet du film. Il y a reçu le Soleil d'or (prix décerné par le public): palmarès 2019.

Note: Exceptionnellement, je dirais que ce film est à voir de préférence dans une petite salle (c'était mon cas, au Lumière Bellecour); le style du film s'y prête bien. J'aurais tendance à recommander ce film même à ceux qui n'aiment pas les films d'horreur.

Sortie en France le 2019-04-24.

Muere, monstruo, muere (Meurs, monstre, meurs), d'Alejandro Fadel [AC]

J'ai beaucoup aimé. Le film met dans l'ambiance dès les premières secondes. Son atmosphère m'a fait penser à David Lynch (Twin Peaks, en particulier). Le monstre est original et très réussi. J'ai apprécié ce film notamment pour son excellente mise en scène et sa très belle photographie. Ma scène préférée est celle sur la route, avec les tunnels. Le point faible du film est son scénario: il me semble qu'il n'y a rien à comprendre, ni aucune piste pour essayer de comprendre (sans que cela ressemble à un film expérimental); le réalisateur a juste mis des idées bout à bout.

Vu en avant-première au Comoedia (salle 9) à Lyon lors d'une Séance Hallucinée, en présence de la productrice Julie Gayet, qui était là avant la projection (elle a notamment parlé des difficultés de production de petits films d'auteur, mêlant différents genres, comme celui-ci).

Sortie en France le 2019-05-15.



webmaster@vinc17.org