Cinéma - Vincent Lefèvre

Voici mes nouvelles pages sur le cinéma.

Quelques commentaires sur les derniers films sortis (ou qui vont sortir) en France

Je donne ci-dessous mes commentaires sur les films qui sont sortis il y a moins d'un mois en France (reprises d'anciens films incluses), ou qui vont sortir dans les mois qui viennent. Cette page est mise à jour régulièrement.

Donnie Darko (2001), de Richard Kelly [AC]

Film assez bizarre et très original avec un mélange de genres et où on se demande un peu ce qui se passe tout au long du film (et après quelques réflexions, c'est globalement cohérent contrairement à ce qu'on pourrait penser). Fin magnifique. Belle bande originale. J'ai beaucoup aimé.

Vu une première fois à sa sortie en salles en 2002. Revu à une soirée Voyage Temporel en 2013, au Zola à Villeurbanne. Revu encore au Midnight Movie du 2019-04-13 au Lumière Terreaux (ce n'était toujours pas la director's cut). Vu la director's cut au Comoedia à Lyon, à sa sortie en juillet 2019 (les différences entre les deux versions).

Wikipedia

Reprise en France le 2019-07-24.

Give Me Liberty, de Kirill Mikhanovsky [AC]

Pas terrible. Le film part dans tous les sens et est trop long.

Sortie en France le 2019-07-24.

Vuelven (Ils reviennent... / Tigers Are Not Afraid), d'Issa López [AC]

Superbe! Vu à la 11e édition du festival Hallucinations Collectives (salle 1 du Comoedia à Lyon, mars/avril 2018); c'était mon préféré de la compétition longs métrages. Note: il y est passé sous son titre international Tigers Are Not Afraid.

Sortie en France le 2019-07-24.

Zavod (Factory), de Yuriy Bykov [AC]

Bien, mais trop long. Plutôt classique, entre film social, thriller et action. Bonne photographie.

Film vu en avant-première à la 12e édition du festival Hallucinations Collectives (salle 1 du Comoedia à Lyon, avril 2019). Il s'agissait de la deuxième projection en France, deux semaines après la première au Festival International du Film Policier de Beaune (édition 2019).

Sortie en France le 2019-07-24.

Crawl, d'Alexandre Aja [AC]

Un film de survie convenu (prises de risques inconsidérées, rebondissements artificiels, mini-flashbacks abusifs… et même le chien habituel qu'il faut sauver), mais efficace et sans temps mort. On passe un bon moment. Et le film se termine exactement au moment où il faut.

Note: c'est rare pour un film de ce genre, mais il passait dans l'une des deux très grandes salles de l'UGC Ciné Cité Confluence à Lyon (la 12).

Sortie en France le 2019-07-24.

Kraben rahu (Manta Ray), de Phuttiphong Aroonpheng [AC]

Film lent. Quelques belles images et moments du pure poésie. Le réalisateur s'est inspiré de David Lynch, et certaines ressemblances avec Lost Highway (1997) et Mulholland Dr. (2001) sont assez frappantes.

Vu au Cinéma Opéra à Lyon, à une séance du ciné-club Enjeux sur Image (Manta Ray au ciné-club le 12 mars 2019), alors que le film n'a pas encore de date de sortie en France.

Sortie en France le 2019-07-24.

The Wonderland (Wonderland, le royaume sans pluie), de Keiichi Hara [AC]

Joli film d'animation fantastique et poétique. Quelques longueurs.

Sortie en France le 2019-07-24.

Oyû-sama (1951) (Madame Oyû / Mademoiselle Oyû / Miss Oyu), de Kenji Mizoguchi [AC]

Le sujet du film ne m'a pas intéressé. J'ai seulement apprécié la mise en scène et la musique.

Reprise en France le 2019-07-31.

Gion bayashi (1953) (Les musiciens de Gion), de Kenji Mizoguchi [AC]

Pas mal.

Reprise en France le 2019-07-31.

Ugetsu monogatari (1953) (Les contes de la lune vague après la pluie), de Kenji Mizoguchi [AC]

Je n'ai pas vraiment accroché au style du film, qui a par ailleurs beaucoup de longueurs. Certains plans sont cependant magnifiques.

Reprise en France le 2019-07-31.

Chikamatsu monogatari (1954) (Les amants crucifiés), de Kenji Mizoguchi [AC]

Très bien.

Reprise en France le 2019-07-31.

Sanshô dayû (1954) (L'intendant Sansho), de Kenji Mizoguchi [AC]

J'ai bien aimé.

Reprise en France le 2019-07-31.

Uwasa no onna (1954) (Une femme dont on parle), de Kenji Mizoguchi [AC]

Un film féministe. J'ai beaucoup aimé.

Reprise en France le 2019-07-31.

Yôkihi (1955) (L'impératrice Yang Kwei-Fei), de Kenji Mizoguchi [AC]

J'ai bien aimé. Très belles images.

Reprise en France le 2019-07-31.

Akasen chitai (1956) (La rue de la honte), de Kenji Mizoguchi [AC]

Vu à l'Institut Lumière à Lyon en 2008, dans le cadre du stage Jean Douchet sur Kenji Mizoguchi. J'ai moyennement aimé.

Reprise en France le 2019-07-31.

Fanny och Alexander (1982) (Fanny et Alexandre), d'Ingmar Bergman [AC]

Bien pour la réalisation et la photographie (les couleurs notamment), mais long et pas toujours très intéressant. Film vu en version restaurée au festival Lumière 2013.

Reprise en France le 2019-07-31.

Can You Ever Forgive Me? (Les faussaires de Manhattan), de Marielle Heller [AC]

Pas mal. Histoire intéressante (sur Lee Israel) et actrice convaincante, mais mise en scène pas terrible.

Sortie en France le 2019-07-31.

Ricordi?, de Valerio Mieli [AC]

Un film assez spécial et je n'ai pas du tout accroché, alors que l'idée me plaisait a priori. Quelques belles scènes poétiques, tout de même.

Sortie en France le 2019-07-31.

Midsommar, d'Ari Aster [AC]

Superbe! Envoûtant et horrifique.

Sortie en France le 2019-07-31.

Promare, de Hiroyuki Imaishi [AC]

J'ai détesté le style visuel, notamment dans les nombreuses scènes de combat. Le film ne décolle qu'au bout d'une heure. Très grosse déception pour moi.

Sortie en France le 2019-07-31.

Ang hupa (Halte), de Lav Diaz [AC]

Inégal et inutilement long (près de 4 h 40); et dans une petite salle au Lumière Bellecour à Lyon (pas le choix), ce n'était pas l'idéal. Bien filmé en plans fixes, et en noir et blanc. Fin prévisible.

Sortie en France le 2019-07-31.

Never Grow Old, d'Ivan Kavanagh [AC]

Western très sombre. J'ai beaucoup aimé.

Sortie en France le 2019-08-07.

Dylda (Une grande fille), de Kantemir Balagov [AC]

Je me suis ennuyé et je n'ai pas aimé. De plus, il y avait un problème avec le projecteur: 6 pixels bleus, visibles quand l'image est sombre, dont 4 vers le centre.

Sortie en France le 2019-08-07.

A Time to Love and a Time to Die (1958) (Le temps d'aimer et le temps de mourir), de Douglas Sirk [AC]

J'ai beaucoup aimé. Mon principal reproche: le film a été tourné en anglais, si bien que les Allemands (qui sont les personnages principaux) parlent en anglais.

Vu à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Douglas Sirk (juin/juillet 2009), en avant-première de la ressortie en salles.

Reprise en France le 2019-08-14.

Once Upon a Time ... in Hollywood (Once Upon a Time... in Hollywood), de Quentin Tarantino [AC]

J'ai adoré. Excellente mise en scène. J'avais un peu peur compte tenu de la durée du film (2 h 40), surtout c'est souvent bavard chez Tarantino, mais le réalisateur a trouvé le bon rythme et on ne sent pas le temps passer.

Vu en Dolby Cinema (au Gaumont Wilson à Toulouse).

Sortie en France le 2019-08-14.

Les hirondelles de Kaboul, de Zabou Breitman / Eléa Gobbé-Mévellec [AC]

J'ai moyennement aimé. Film d'animation trop statique. Et la langue des personnages n'est pas respectée (mais ce n'est ici pas très gênant): le film est en français. De plus, le sujet a déjà été abordé, si bien que le film perd de son intérêt.

Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, dans le cadre de la première édition du festival Et pourtant elles tournent! (festival de réalisatrices ayant lieu dans l'agglomération lyonnaise), en présence de la co-réalisatrice Eléa Gobbé-Mévellec. Il s'agit d'une adaptation du roman éponyme de Yasmina Khadra. Les acteurs donnant leur voix ont été filmés pour inspirer les animateurs, mais il n'y a pas eu de rotoscopie les concernant.

Sortie en France le 2019-09-04.

The Miracle Worker (1962) (Miracle en Alabama), d'Arthur Penn [AC]

Très bien, même si j'ai trouvé le film trop théâtral. Bon, en même temps, il est basé sur une pièce de théâtre. En tout cas, excellente interprétation, en particulier de la jeune actrice Patty Duke: 15 ans pour le rôle d'une fillette de 7 ans (qui paraît tout de même nettement plus âgée dans le film).

Reprise en France le 2019-09-11.

Podbrosy (L'insensible), d'Ivan I. Tverdovskiy [AC]

J'ai moyennement aimé. Le film est peu convaincant et manque de rythme. À noter de nombreux plans-séquences.

Sortie en France le 2019-09-11.

Portrait de la jeune fille en feu, de Céline Sciamma [AC]

J'ai assez bien aimé: très belle photographie, mais le film est long et manque de rythme et d'émotion; seule la scène centrale sort du lot. Avec trois de mes actrices préférées (malheureusement sous-utilisées): Adèle Haenel, Noémie Merlant et Valeria Golino.

Vu en avant-première à l'Institut Lumière lors d'une séance spéciale abonnés, invités dans le cadre des 100 ans du SLEC.

Sortie en France le 2019-09-18.

Bacurau, de Juliano Dornelles / Kleber Mendonça Filho [AC]

J'ai adoré. Un film très surprenant. Vu dans le cadre des avant-premières cannoises au Lumière Terreaux à Lyon, en juin 2019. Prix du Jury à Cannes (2019).

Sortie en France le 2019-09-25.



webmaster@vinc17.org