Version française

Vincent Lefèvre's Blog (in English, when available)

List of titles. Filtering by Javascript not available.

All blog items (this page takes several hundred of kilobytes).

I am also on Twitter (English / French tweets) and on the Framapiaf Mastodon instance.

[XML]

[2020-01-24 22:24:21 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2020-01-18/2020-01-24)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Die Nibelungen: Kriemhilds Rache (1924) (Les Nibelungen, la vengeance de Kriemhild), de Fritz Lang [AC]

J'ai adoré. Cette seconde partie gagne en rythme et en intensité. Des plans superbes. Film vu en version restaurée (précédé de la première partie) à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Fritz Lang. Il y avait des erreurs dans les sous-titres.

Die Nibelungen: Siegfried (1924) (Les Nibelungen: la mort de Siegfried), de Fritz Lang [AC]

J'ai beaucoup aimé. Film vu en version restaurée (suivi de la seconde partie) à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Fritz Lang. Il y avait des erreurs dans les sous-titres.

Swallow, de Carlo Mirabella-Davis [AC]

Un film dérangeant, qui avait d'ailleurs été sélectionné à l'Étrange Festival 2019. Comme ça, on apprend ce qu'est le pica. Ça m'a rappelé un peu Dans ma peau (2002) de Marina de Van, et aussi le cinéma de David Lynch, avec tous ces personnages bizarres. Excellente mise en scène, des décors colorés et beaucoup de reflets. Et l'actrice principale Haley Bennett est très convaincante.

Sortie en France le 2020-01-15.

La guerre du feu (1981), de Jean-Jacques Annaud [AC]

Très bien. Vu en 35 mm (mais copie assez vieille) lors d'une soirée spéciale à l'Institut Lumière, en présence du réalisateur Jean-Jacques Annaud, le 2020-01-21. Sinon je l'avais déjà vu à la télévision quand j'étais petit.

Bombshell (Scandale), de Jay Roach [AC]

Très bien pour le sujet et le casting (Charlize Theron, Nicole Kidman, Margot Robbie). Un film rythmé avec un peu de tension et d'humour, mais qui manque de clarté dans le déroulement des faits.

Sortie en France le 2020-01-22.

Marche avec les loups, de Jean-Michel Bertrand [AC]

Documentaire intéressant, qui ne traite pas que des loups. De belles images.

Sortie en France le 2020-01-15.

Tenki no ko (Les enfants du temps), de Makoto Shinkai [AC]

Joli film d'animation, mais tout comme Voyage vers Agartha (2011) et Your Name (2016), je trouve le film trop long (peut-être dû au manque de rythme) et le scénario pas très au point. Enfin, c'est peut-être un peu mieux, mais pas sûr…

Sortie en France le 2020-01-08.

Frau im Mond (1929) (La femme sur la lune), de Fritz Lang [AC]

Moyen. Beaucoup trop long et peu intéressant. Vu en version restaurée (2000, avec musique datant de 2005) à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Fritz Lang. La musique de cette version est trop envahissante.

Liliom (1934), de Fritz Lang [AC]

Pas terrible. Manque de rythme. Certains points du scénario sont franchement mauvais. Je ne sais pas quel message Fritz Lang essaie de faire passer tout à la fin, mais c'est vraiment douteux… Film vu en 35 mm à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Fritz Lang.

[2020-01-17 20:54:53 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2020-01-09/2020-01-17)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

1917, de Sam Mendes [AC]

Grandiose! Tout d'abord une énorme performance au niveau de la mise en scène, avec des plans-séquences très fluides et naturels. Le film est construit en fait comme 2 plans-séquences (voire un seul); on peut deviner certains raccords, mais sans que ce soit vraiment visible. À noter aussi des images superbes, notamment au début de la seconde partie. Et certaines scènes pourraient faire penser à un film d'horreur.

Vu en Dolby Cinema (au Pathé Vaise à Lyon, qui propose quelques séances en VO), appréciable pour l'image en 4K et du vrai noir.

Sortie en France le 2020-01-15.

La Gomera (Les siffleurs), de Corneliu Porumboiu [AC]

J'ai bien aimé.

Sortie en France le 2020-01-08.

Lola vers la mer, de Laurent Micheli [AC]

Joli film, émouvant, au format 1.33.

Sortie en France le 2019-12-11.

Juo ren mi mi (Nina Wu), de Midi Z [AC]

Film inégal.

Sortie en France le 2020-01-08.

The Decline of Western Civilization (1981), de Penelope Spheeris [AC]

Pas mal. Vu au Comoedia (salle 1) à Lyon, dans le cadre d'une Séance Hallucinée.

Lillian, d'Andreas Horvath [AC]

Pas mal. Ce que je reproche à ce road-movie est qu'on est dans le flou permanent: on voit parfois Lillian regarder une carte, mais on ne sait finalement pas vraiment où elle passe, et on n'a aucune idée du temps qui s'écoule. De plus, comment Lillian passe-t-elle les frontières avec le Canada? Et plus généralement, on ne voit pas les difficultés, même si on peut parfois les deviner. Bref, un film très superficiel, qui se résume à une suite de scènes, à voir juste pour l'actrice Patrycja Planik.

Sortie en France le 2019-12-11.

Da xiang xi di er zuo (An Elephant Sitting Still), de Bo Hu [AC]

Pas mal. La seule chose que je reproche au film est qu'il est inutilement beaucoup trop long: alors qu'il ne se passe pas énormément de choses, il dure près de 4 heures! J'apprécie les longs plans; cependant, il y a peu de recherche dans la réalisation (j'avais pu lire à la manière de Béla Tarr, que j'aime beaucoup, mais c'est ici en fait très en dessous), ce qui ne permet pas de justifier cette durée.

Note: À sa sortie il y a un an, le film n'était projeté que dans de toutes petites salles à Lyon, et je n'avais pas du tout envie de passer 4 heures dans ces conditions. J'ai pu le voir maintenant dans une grande salle au Comoedia (la 5), dans le cadre du Festival cinéma Télérama.

Sortie en France le 2019-01-09.

The Return of Frank James (1940) (Le retour de Frank James), de Fritz Lang [AC]

Pas mal. Vu en numérique à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Fritz Lang.

No Coração do Mundo (Au coeur du monde), de Gabriel Martins / Maurílio Martins [AC]

Moyen.

Sortie en France le 2019-12-18.

M (1951), de Joseph Losey [AC]

Moyen. Vu en version restaurée numérique (2015) à l'Institut Lumière dans une soirée double programme: le chef-d'oeuvre M - Eine Stadt sucht einen Mörder (1931) (M le maudit) de Fritz Lang, suivi de ce remake de Joseph Losey, dans le cadre de la rétrospective Fritz Lang. Certains plans sont très similaires à l'original. Sinon, sur les différences, il n'y a rien de positif par rapport à l'original (à part la qualité technique de l'image), et c'est même très nettement inférieur. Bref, un remake complètement inutile.

Dr. Mabuse, der Spieler (1922) (Mabuse le joueur / Le docteur Mabuse), de Fritz Lang [AC]

Film vu en version restaurée numérique 2K à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Fritz Lang, avec entracte entre les 2 parties. Extrêmement long (4 h 30), lent, et répétitif (notamment la première partie). De plus, il y a souvent beaucoup trop de texte sur les cartons, si bien que d'ailleurs les sous-titres sont difficilement lisibles!

[2020-01-09 00:49:44 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-12-18/2020-01-08)

(Cinema)

J'ai beaucoup de retard et je ferai un bilan de l'année 2019 et du festival Lumière plus tard. En attendant, voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Little Women (Les filles du Docteur March), de Greta Gerwig [AC]

J'ai beaucoup aimé. Excellent casting, avec 3 actrices parmi mes préférées: Saoirse Ronan, Emma Watson et Florence Pugh. Photographie magnifique. Montage très intéressant: si les allers-retours entre présent et passé sont assez classiques, ils apparaissent ici très fluides, paradoxalement quasiment dans une certaine continuité; cela m'a un peu perturbé, mais au final, j'ai trouvé cela très réussi. Belle musique d'Alexandre Desplat.

Sortie en France le 2020-01-01.

Les vétos, de Julie Manoukian [AC]

Très bonne comédie sur les vétérinaires de campagne, bien écrite. On rit beaucoup (cf passage des 4 blessés, par exemple). Très bonne prestation de Noémie Schmidt, découverte dans L'étudiante et Monsieur Henri (2015).

Sortie en France le 2020-01-01.

Chun Jiang Shui Nuan (Séjour dans les monts Fuchun), de Xiaogang Gu [AC]

Magnifiquement filmé, avec un superbe plan-séquence. Mais difficile à suivre avec ses divers personnages (j'étais peut-être un peu trop fatigué).

Sortie en France le 2020-01-01.

Beyond a Reasonable Doubt (1956) (L'invraisemblable vérité), de Fritz Lang [AC]

Très bien, même si c'est partiellement prévisible. Vu à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Fritz Lang.

Nan Fang Che Zhan De Ju Hui (Le lac aux oies sauvages), de Yi'nan Diao [AC]

Très bon polar se déroulant principalement la nuit. Image d'excellente qualité. Film tourné dans le dialecte de Wuhan.

Sortie en France le 2019-12-25.

Star Wars: Episode IX - The Rise of Skywalker (Star Wars: L'ascension de Skywalker), de J.J. Abrams [AC]

Le film vaut essentiellement pour ses effets spéciaux et sa mise en scène. On ne s'ennuie pas, mais concernant le scénario, rien de bien intéressant, ni de surprise. Le film manque aussi d'humour.

Vu une première fois en 3D dans la toute nouvelle salle IMAX du Pathé Carré de Soie (métropole de Lyon), qui a maintenant un projecteur laser 4K, à l'une des rares séances VOST. Ils avaient d'ailleurs commencé par projeter la VF (plutôt bonne, cependant), avant de redémarrer le film en VOST au bout de 15 minutes environ.

Revu en Dolby Cinema 3D au Gaumont Wilson à Toulouse. Techniquement, je suis déçu sur un point: le noir n'était pas complètement noir, alors que cela devait être un avantage du Dolby Vision.

Difficile de comparer ces deux types de projections. Ce sont toutes deux des conditions de projection exceptionnelles. Le seul avantage vraiment visible de l'IMAX 3D par rapport au Dolby Cinema 3D est qu'on achète nos lunettes 3D, et donc elles sont toujours propres (mais pour la projection au Gaumont Wilson, les lunettes 3D Dolby Cinema étaient convenables).

Sortie en France le 2019-12-18.

Sherlock Jr. (1924) (Sherlock Junior), de Buster Keaton [AC]

J'ai bien aimé. Moins drôle que les autres films de Buster Keaton, mais avec des idées scénaristiques très originales.

Vu dans sa version restaurée numérique 4K de 2015 par la Cinémathèque de Bologne pour la Cohen Film Collection, avec musique de Timothy Brock.

Reprise en France le 2019-12-25.

Ministry of Fear (1944) (Espions sur la Tamise / Le ministère de la peur), de Fritz Lang [AC]

J'ai bien aimé. Un film d'espionnage, avec de l'humour. Le plus: le passage de l'oeuvre de charité au début. La fin du film m'a bien fait marrer.

Vu en version numérique restaurée à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Fritz Lang.

Reprise en France le 2018-08-29.

A Vida Invisível (La vie invisible d'Eurídice Gusmão), de Karim Aïnouz [AC]

J'ai bien aimé. Concernant le scénario, l'idée de départ est originale, mais pas vraiment exploitée.

Sortie en France le 2019-12-11.

Jumanji: The Next Level (Jumanji: Next Level), de Jake Kasdan [AC]

Divertissant pour ses scènes d'action.

Sortie en France le 2019-12-04.

Spies in Disguise (Les Incognitos), de Nick Bruno / Troy Quane [AC]

Pas mal. Vu en VOST.

Sortie en France le 2019-12-25.

Ghost Tropic, de Bas Devos [AC]

Lent et superficiel. Il ne se passe pas grand chose.

Sortie en France le 2020-01-01.

Moonfleet (1955) (Les contrebandiers de Moonfleet), de Fritz Lang [AC]

Je n'ai pas aimé. Le film a énormément vieilli. Éclairage artificiel beaucoup trop visible (les personnages ont plusieurs ombres, y compris en extérieur…). Film vu en 35 mm à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Fritz Lang.

[2019-12-17 23:48:24 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-12-07/2019-12-17)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Katsuben! (Talking the Pictures), de Masayuki Suo [AC]

J'ai adoré. En plus du sujet très original (les benshi), le scénario est très bon et on rit assez souvent. Film vu au cinéma Lumière Bellecour dans le cadre de la 14e édition du festival du cinéma japonais contemporain (Kinotayo).

A Hidden Life (Une vie cachée), de Terrence Malick [AC]

Superbement bien filmé, avec une très belle musique (originale et non originale). En revanche, je suis très déçu par la qualité de la copie numérique projetée à l'Institut Lumière, où j'ai vu le film en avant-première (la veille de sa sortie en salles): ce n'était visiblement que du 2K, alors que la salle est équipée en 4K.

Sortie en France le 2019-12-11.

Motherless Brooklyn (Brooklyn Affairs), d'Edward Norton [AC]

Très bien. D'après un roman, et cela se ressent.

Sortie en France le 2019-12-04.

Knives Out (À couteaux tirés), de Rian Johnson [AC]

Très bon thriller pour ses nombreux rebondissements, avec de l'humour.

Sortie en France le 2019-11-27.

Aurélie Dupont danse l'espace d'un instant (2010), de Cédric Klapisch [AC]

Documentaire intéressant avec de très belles scènes de danse. Écrit pour la télévision, je l'ai vu au Comoedia à Lyon le 2019-12-17 en présence du réalisateur Cédric Klapisch, pour une de ses toutes premières projections sur grand écran (si ce n'est la première).

Gloria Mundi, de Robert Guédiguian [AC]

Très bon mélodrame social.

Sortie en France le 2019-11-27.

Human Desire (1954) (Désirs humains), de Fritz Lang [AC]

J'ai bien aimé. Une des adaptations du roman La Bête humaine d'Émile Zola. Film vu en 35 mm à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Fritz Lang.

Speed Racer (2008), de Lana Wachowski / Lilly Wachowski [AC]

Film aux scènes d'action inventives, visuellement complètement fou, et au montage tout aussi inventif, mêlant passé et présent. Vu en 35 mm à l'Institut Lumière lors de la nuit Matrix et soeurs Wachowski. Mais c'était la fin de la nuit, si bien que j'ai pas mal dormi, d'autant plus que je ne me suis pas ménagé la journée, n'ayant initialement pas eu l'intention d'aller à cette nuit. Et je n'ai donc pas suivi grand chose concernant l'histoire (ce qui n'est cependant peut-être pas un très gros problème pour ce film).

Chanson douce, de Lucie Borleteau [AC]

Pas mal. Seule la scène de la dînette est originale, et c'est la plus marquante. Adaptation du roman éponyme de Leïla Slimani, qui a obtenu le prix Goncourt en 2016. On pouvait donc s'attendre à nettement mieux.

Sortie en France le 2019-11-27.

Black Christmas, de Sophia Takal [AC]

Moyen. Un slasher qui se laisse voir, limite Z. C'est prévisible et ça ne fait pas vraiment peur, mais c'est parfois rigolo.

L'absence de véritables scènes d'horreur est essentiellement due à la censure américaine, pour que le film, féministe, puisse être vu par des spectateurs de moins de 18 ans (cf explications sur Wikipédia, d'après l'article Blumhouse's Black Christmas Was Written For R Rating, Then Test Screenings Forced PG-13 sur IndieWire). Dommage, d'autant plus que je doute fortement que tel qu'il est écrit, ce film desserve vraiment la cause féministe.

Sortie en France le 2019-12-11.

Das wandernde Bild (1920) (L'image vagabonde), de Fritz Lang [AC]

Moyen. Film pas très intéressant, et la fatigue n'a pas aidé. Des lourdeurs sur la fin.

Vu en ciné-concert à l'Institut Lumière, avec accompagnement au piano par Didier Martel, dans le cadre de la rétrospective Fritz Lang.

Clash by Night (1952) (Le démon s'éveille la nuit), de Fritz Lang [AC]

Je n'ai pas vraiment accroché. Vu en 35 mm à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Fritz Lang.

Les enfants d'Isadora, de Damien Manivel [AC]

Je n'ai pas aimé, d'autant plus que le film est très lent.

Sortie en France le 2019-11-20.

[2019-12-06 17:59:21 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-11-23/2019-12-05)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

J'accuse, de Roman Polanski [AC]

Un grand film avec un excellent casting.

Sortie en France le 2019-11-13.

La belle époque, de Nicolas Bedos [AC]

Très bon scénario, vraiment original. À rapprocher de The Game (1997).

Sortie en France le 2019-11-06.

The Breakfast Club (1985) (Breakfast Club), de John Hughes [AC]

J'ai beaucoup aimé. Avec au casting Molly Ringwald et Ally Sheedy.

Ford v Ferrari (Le Mans 66), de James Mangold [AC]

Très bien. Mais dans le genre de film de courses automobiles basé sur une histoire vraie, Rush (2013) de Ron Howard était nettement meilleur (scénario plus développé, en particulier dans la présentation des personnages).

Sortie en France le 2019-11-13.

Martin Eden, de Pietro Marcello [AC]

J'ai bien aimé. Très belle photographie. Film tourné en 16 mm; on n'a pourtant pas du tout l'impression de flou sur grand écran.

Sortie en France le 2019-10-16.

Proxima, d'Alice Winocour [AC]

J'ai bien aimé.

Vu à l'UGC Ciné Cité Internationale à Lyon (salle 6), et il y avait un petit problème avec le projecteur: un pixel bleu vers le bas, au milieu. C'était déjà le cas dans cette même salle 3 mois auparavant!

Sortie en France le 2019-11-27.

Little Joe, de Jessica Hausner [AC]

Pas mal. Le film fait fortement penser à Invasion of the Body Snatchers (1956). Malheureusement ça manque de rythme et de tension.

Sortie en France le 2019-11-13.

Last Christmas, de Paul Feig [AC]

Une comédie romantique assez jolie, mais aussi un peu ratée. Je suis allé la voir surtout pour Emilia Clarke, déguisée ici en lutin.

Sortie en France le 2019-11-27.

Parwareshghah (L'orphelinat), de Shahrbanoo Sadat [AC]

J'ai assez bien aimé.

Sortie en France le 2019-11-27.

Spione (1928) (Les espions), de Fritz Lang [AC]

Pas mal (mais j'étais fatigué). J'ai surtout aimé la fin. Vu en ciné-concert à l'Institut Lumière, avec accompagnement au piano par Fred Escoffier, dans le cadre de la rétrospective Fritz Lang. Il s'agissait de la version restaurée de 2004, d'une durée de 2 h 30.

Sympathie pour le diable, de Guillaume de Fontenay [AC]

Pas mal. Ce qui surprend surtout, c'est la personnalité du journaliste Paul Marchand, interprété par Niels Schneider.

Sortie en France le 2019-11-27.

Les éblouis, de Sarah Suco [AC]

Intéressant pour son sujet et très bonne prestation de la jeune actrice Céleste Brunnquell, mais cela fait téléfilm. De plus, j'ai trouvé qu'il y avait un problème de scénario et de montage: on a l'impression que l'intrigue se déroule en quelques semaines, alors que Camille (Céleste Brunnquell) a 12 ans au début (cf synopsis officiel) et qu'elle fête ses 14 ans au cours du film. La seule véritable indication est la petite soeur: bébé au début, elle a 3 ans (actrice différente) à la fin. En particulier, on a aussi l'impression que l'intégration dans la communauté religieuse se fait du jour au lendemain (ce qui paraît très surprenant).

Sortie en France le 2019-11-20.

Knives and Skin, de Jennifer Reeder [AC]

Un film stylisé et mystérieux. La réalisatrice s'est inspirée de David Lynch. Mais c'est malheureusement très creux et ennuyeux.

Sortie en France le 2019-11-20.

Die 1000 Augen des Dr. Mabuse (1960) (Le diabolique docteur Mabuse), de Fritz Lang [AC]

Je n'ai pas aimé. Le film a énormément vieilli. Vu à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Fritz Lang.

[2019-11-23 09:17:11 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-11-10/2019-11-22)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence, hors best of du festival Lumière (qui est maintenant terminé, mais je parlerai du festival une fois que j'aurai entré les films dans ma base de données, probablement courant décembre).

Mais tout d'abord, je recommande fortement Les misérables, de Ladj Ly [AC], sorti mercredi dernier. Je l'avais vu en avant-première il y a deux mois. C'est un des meilleurs films de l'année. Prix du Jury (ex-aequo) à Cannes, amplement mérité.

Furie, d'Olivier Abbou [AC]

Très bien. Un film éprouvant. Le début est inspiré d'une histoire vraie.

Sortie en France le 2019-11-06.

Seules les bêtes, de Dominik Moll [AC]

Très bon thriller d'après le roman éponyme de Colin Niel, qui a remporté le prix Polar en séries du festival Quais du polar. Il est composé de 4 chapitres (un de moins que le roman, car les deux derniers ont été regroupés en un seul) avec montage non linéaire, permettant d'avoir des points de vue différents et des explications de ce qui se passe. Le film est aussi assez drôle.

Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, en présence du réalisateur Dominik Moll. Ce dernier a expliqué que pour les jeunes africains, c'était leur véritable travail; ils jouent en quelque sorte leur propre rôle.

Le film a notamment été tourné près de Florac.

Sortie en France le 2019-12-04.

Vredens dag (1943) (Jour de colère), de Carl Theodor Dreyer [AC]

Très bien. Film assez particulier, du fait de son style très théâtral dans la prononciation des dialogues. Vu en version restaurée.

Hors normes, d'Olivier Nakache / Éric Toledano [AC]

Très bien.

Sortie en France le 2019-10-23.

Koko-di Koko-da, de Johannes Nyholm [AC]

Un petit film d'horreur énigmatique et poétique. J'ai bien aimé.

Sortie en France le 2019-11-13.

Frozen II (La reine des neiges II), de Chris Buck / Jennifer Lee [AC]

Visuellement réussi. Bonne mise en scène. De l'humour. Mais scénario moyen. Nettement inférieur au premier volet, Frozen (2013).

Sortie en France le 2019-11-20.

Adults in the Room, de Costa-Gavras [AC]

Intéressant, d'après le livre de Yánis Varoufákis (ministre des Finances grec en 2015), mais un peu confus. Lors de déplacements rapides de la caméra, l'image est floue, ce qui est parfois gênant.

Sortie en France le 2019-11-06.

Das Testament des Dr. Mabuse (1933) (Le testament du docteur Mabuse), de Fritz Lang [AC]

Certains plans sont superbes, sinon j'ai trouvé le film mou et confus, et je n'ai pas trop accroché, mais peut-être parce que j'étais crevé. Vu en version intégrale restaurée (version allemande).

Reprise en France le 2019-04-17.

And Then We Danced (Et puis nous danserons), de Levan Akin [AC]

Je n'ai pas vraiment accroché.

Sortie en France le 2019-11-06.

Une colonie, de Geneviève Dulude-De Celles [AC]

Je n'ai pas aimé. Le film (sur le passage de l'enfance à l'adolescence) ne raconte pas grand chose et traîne en longueur.

Sortie en France le 2019-11-06.

[2019-11-10 11:44:30 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-10-21/2019-11-09)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence, hors festival Lumière et best of. Mais tout d'abord, je recommande fortement le film d'animation J'ai perdu mon corps, de Jérémy Clapin [AC], que j'avais vu en avant-première il y a 2 mois; rappel: au Festival de Cannes 2019, il remporte le Grand prix de la Semaine de la critique, puis au Festival international du film d'animation d'Annecy 2019, le Cristal du long métrage et le Prix du public.

Yedinci Koğuştaki Mucize (7. Koğuştaki Mucize), de Mehmet Ada Öztekin [AC]

Bouleversant et magnifique! Très belle photographie. Remake du film coréen 7-beon-bang-ui seon-mul (2013), inédit en France.

Vu au Cinéma Opéra à Lyon.

Sortie en France le 2019-10-10.

Zombieland: Double Tap (Retour à Zombieland), de Ruben Fleischer [AC]

Excellent, très drôle, un peu trop bavard. Pas aussi bien que le premier volet.

Sortie en France le 2019-10-30.

La cordillera de los sueños (La cordillère des songes), de Patricio Guzmán [AC]

Le nouveau documentaire de Patricio Guzmán, après Nostalgia de la luz (2010) (Nostalgie de la lumière) et El botón de nácar (2015) (Le bouton de nacre). J'ai beaucoup aimé. Des images magnifiques. Et toujours une très bonne diction (en espagnol), qui permet parfois de se passer des sous-titres.

Prix du meilleur documentaire à Cannes.

Sortie en France le 2019-10-30.

Doctor Sleep, de Mike Flanagan [AC]

Suite très réussie de The Shining (1980).

Sortie en France le 2019-10-30.

Maleficent: Mistress of Evil (Maléfique: Le pouvoir du mal), de Joachim Rønning [AC]

Très bien, notamment pour l'atmosphère visuelle et les effets spéciaux.

Sortie en France le 2019-10-16.

Terminator: Dark Fate, de Tim Miller [AC]

Très bien.

Sortie en France le 2019-10-23.

Donne-moi des ailes, de Nicolas Vanier [AC]

Très beau film, même s'il est parfois trop romancé. Apparemment il ressemble beaucoup à l'histoire de Fly Away Home (1996) (que je n'ai jamais pu voir), où une adolescente prend sous sa protection 17 jeunes oies abandonnées. D'ailleurs, il semble aussi qu'on ait 17 + 1 oies sauvages (voir le film concernant le + 1).

Belle musique d'Armand Amar.

Sortie en France le 2019-10-09.

Camille, de Boris Lojkine [AC]

Très bon biopic. Excellente prestation de l'actrice Nina Meurisse.

Sortie en France le 2019-10-16.

Au nom de la terre, d'Edouard Bergeon [AC]

Bien. Un film bouleversant sur le monde paysan, d'après une histoire vraie: celle du père du réalisateur.

Sortie en France le 2019-09-25.

Tabi no Owari Sekai no Hajimari (Au bout du monde), de Kiyoshi Kurosawa [AC]

J'ai bien aimé. Classé comme un drame, je le vois plutôt une comédie.

Sortie en France le 2019-10-23.

Il traditore (Le traître), de Marco Bellocchio [AC]

J'ai bien aimé.

Sortie en France le 2019-10-30.

Evil Dead II (1987) (Evil Dead 2), de Sam Raimi [AC]

C'est n'importe quoi, mais on rit bien. Ma scène préférée: celle avec la main.

Vu lors du Midnight Movie spécial Halloween du 2019-10-31, en avant-première de sa reprise en salles en France.

Reprise en France le 2019-11-13.

Un monde plus grand, de Fabienne Berthaud [AC]

J'ai bien aimé. Inspiré d'une histoire vraie, celle de Corine Sombrun.

Sortie en France le 2019-10-30.

Sorry We Missed You, de Ken Loach [AC]

Bien, mais prévisible.

Sortie en France le 2019-10-23.

Room at the Top (1959) (Les chemins de la haute ville), de Jack Clayton [AC]

Une grosse partie du film manque de rythme et de tension, mais ça s'accélère dans la dernière demi-heure et la fin est très bien.

Reprise en France le 2019-10-16.

Chambre 212, de Christophe Honoré [AC]

Pas mal.

Sortie en France le 2019-10-09.

A Shaun the Sheep Movie: Farmageddon (Shaun le mouton, le film: la ferme contre-attaque), de Will Becher / Richard Phelan [AC]

À part les références, peu intéressant.

Sortie en France le 2019-10-16.

Das Vorspiel (L'audition), d'Ina Weisse [AC]

Ennuyeux. Seul intérêt: la musique.

Sortie en France le 2019-11-06.

5 è il numero perfetto (5 est le numéro parfait), d'Igor Tuveri [AC]

Bavard et mou. J'ai détesté.

Adaptation d'une BD, dans le style d'une BD.

Sortie en France le 2019-10-23.

[2019-11-04 00:30:17 UTC]
Nouvelle page web sur le jeu Neopolis

(vinc17 – Lyon – CariBlog)

J'ai écrit une nouvelle page web sur Neopolis, jeu créé par Ben Kaltenbaek, Roland Lamidieu et Lucas Odion, et lancé à Lyon en mars 2019 sous le nom Metropolis, avant d'être renommé en Neopolis en juillet.

J'y donne des informations en tant que joueur aux 5 parties qui ont eu lieu à Lyon, dont celle en cours depuis le début du mois.

J'y ai aussi ajouté une section sur un bug d'affichage, pour lequel j'ai trouvé une explication probable, liée à une mauvaise méthode de calcul en virgule flottante (les valeurs particulières affectées par ce bug correspondent à mon explication).

[2019-10-28 22:54:45 UTC]
Festival Lumière 2019

(Cinema – Lyon)

La 11e édition du festival Lumière s'est terminée il y a une semaine, mais comme les années précédentes, certains films sont repris à l'Institut Lumière depuis mercredi dernier pour une durée de 3 semaines (best of). Cette année, il y a pas mal de films que je n'avais pas pu voir pendant le festival et que je souhaite voir à cette occasion. Je ferai donc un bilan après la fin de ce best of.

En attendant, j'ai mis des photos des 4 dernières éditions: 2016 (15 photos), 2017 (18 photos), 2018 (2 photos), 2019 (20 photos).

[2019-10-11 23:05:27 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-10-03/2019-10-11)

(Cinema)

Avant le début du festival Lumière, voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Joker, de Todd Phillips [AC]

Très bien. À voir notamment pour l'acteur Joaquin Phoenix, mais aussi la mise en scène et l'atmosphère visuelle.

Vu en Dolby Cinema (au Pathé Vaise à Lyon… la seule séance en VO?).

Sortie en France le 2019-10-09.

La famosa invasione degli orsi in Sicilia (La fameuse invasion des ours en Sicile), de Lorenzo Mattotti [AC]

Très beau film d'animation poétique. Musique magnifique.

Vu en VO (version italienne) au Comoedia à Lyon.

Sortie en France le 2019-10-09.

Mickey and the Bear, d'Annabelle Attanasio [AC]

J'ai beaucoup aimé. Très bien filmé, belle photographie, et très bon duo Camila Morrone / James Badge Dale.

Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, dans le cadre d'une sélection des films de l'ACID du Festival de Cannes 2019 (fiche du film).

Trust (1990) (Trust me), de Hal Hartley [AC]

J'ai bien aimé. Vu à l'occasion de la reprise en salles en version restaurée. J'en avais déjà vu au moins un extrait à la télévision dans les années 1990, et je me souvenais en particulier de l'actrice Adrienne Shelly.

Reprise en France le 2019-09-25.

Downton Abbey, de Michael Engler [AC]

J'ai bien aimé. Parfois assez dur à suivre avec tous ces personnages, surtout qu'ils ne sont pas introduits et que je ne connais pas du tout la série télé, sur laquelle est basée le film. Maggie Smith est excellente.

Sortie en France le 2019-09-25.

Bonjour le monde, d'Anne-Lise Koehler / Éric Serre [AC]

Visuellement magnifique et inventif, en partie en stop-motion. Mais le texte, essentiellement destiné aux jeunes enfants, est décevant. Et le film est répétitif, sans scénario.

Sortie en France le 2019-10-02.

Kongo, de Hadrien La Vapeur / Corto Vaclav [AC]

Un documentaire sur la sorcellerie en République du Congo. Pas mal. Un plan impressionnant du fleuve Congo. Les esprits sont crédités au générique!

Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, dans le cadre d'une sélection des films de l'ACID du Festival de Cannes 2019 (fiche du film).

Sortie en France le 2020-03-11.

Take Me Somewhere Nice, d'Ena Sendijarevic [AC]

Un film qui se laisse voir, mais intérêt limité. Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, dans le cadre d'une sélection des films de l'ACID du Festival de Cannes 2019 (fiche du film). Il y avait un double sous-titrage anglais / français, avec des fautes d'orthographe au moins dans les sous-titres français.

Papicha, de Mounia Meddour [AC]

Moyen. Sujet intéressant et actrices convaincantes, mais c'est assez prévisible et très mal filmé (quasiment tout en gros plans, parfois très courts, caméra qui bouge…).

Sortie en France le 2019-10-09.

The Unbelievable Truth (1989) (L'incroyable vérité), de Hal Hartley [AC]

Moyen. Vu à l'occasion de la reprise en salles en version restaurée.

Reprise en France le 2019-09-25.

Solo, d'Artemio Benki [AC]

Documentaire pas assez développé. Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, en présence du réalisateur Artemio Benki, dans le cadre d'une sélection des films de l'ACID du Festival de Cannes 2019 (fiche du film). Le réalisateur a tourné pendant 4 ans.

Simple Men (1992), de Hal Hartley [AC]

Pas terrible. On s'ennuie. Vu à l'occasion de la reprise en salles en version restaurée, en 2019.

Reprise en France le 2019-09-25.

[2019-10-02 22:02:00 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-09-26/2019-10-02)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Trois jours et une vie, de Nicolas Boukhrief [AC]

Excellent film, avec de très beaux plans et une bonne musique. D'après un roman de Pierre Lemaitre [IMDb].

Sortie en France le 2019-09-18.

A Rainy Day in New York (Un jour de pluie à New York), de Woody Allen [AC]

J'ai beaucoup aimé. Scénario bien écrit. Excellente Elle Fanning.

Sortie en France le 2019-09-18.

Shao Lin san shi liu fang (1978) (La 36ème chambre de Shaolin), de Chia-Liang Liu [AC]

Très bien. Vu à la première édition de Ciné-Tatami à Okinawa Shaolin à Lyon, organisée par CinemAsian.

Ceux qui travaillent, d'Antoine Russbach [AC]

Très bien. Un film glaçant sur le monde moderne. Le film tourne juste un peu en rond en début de seconde partie.

Sortie en France le 2019-09-25.

Debout sur la montagne, de Sébastien Betbeder [AC]

Joli film, plein d'humour. Belle photographie.

Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, en présence du réalisateur et scénariste Sébastien Betbeder. Il s'agissait même de la première projection publique (première mondiale, donc). Il y avait aussi une vingtaine de figurants dans la salle.

Sébastien Betbeder a écrit le personnage de Bérénice en pensant à Izïa Higelin, même s'il ne la connaissait pas vraiment. Les comédiens principaux logeaient sur place, dans le village.

Sortie en France le 2019-10-30.

Warrior Women, d'Elizabeth Castle / Christina D. King [AC] [Site officiel]

Documentaire intéressant sur Madonna Thunder Hawk, l'une des fondatrices de l'American Indian Movement. Vu en avant-première au Zola à Villeurbanne, en présence d'Edith Patrouilleau, membre du Comité de Solidarité avec les Indiens des Amériques.

Sortie en France le 2019-10-16.

The Old Dark House (1932) (La maison de la mort), de James Whale [AC]

Moyen. Vu en version restaurée. Il y a eu un problème technique à la projection: tout le son de ce film en mono venait uniquement du côté gauche.

Reprise en France le 2019-09-25.

Peggy Sue Got Married (1986) (Peggy Sue s'est mariée), de Francis Ford Coppola [AC]

Pas terrible. Trop de longueurs. Peu intéressant, excepté une idée de mise en scène: l'utilisation du miroir au début et à la fin.

Vu en séance unique à l'Institut Lumière, en prélude au festival Lumière 2019, où le réalisateur Francis Ford Coppola recevra le prix Lumière. La copie 35 mm venait de la Cinémathèque suisse.

El otro Cristóbal (1963), d'Armand Gatti [AC]

Je n'ai pas tellement aimé. Univers visuel inventif, mise en scène originale du réalisateur français Armand Gatti, un film unique en son genre, mais complètement foutraque, et qui semble tourner en rond. J'ai rapidement décroché. J'avais très nettement préféré Soy Cuba (1964) de Mikhail Kalatozov, sorti l'année suivante et aussi remarquable pour sa mise en scène (et même plus).

Sortie en France le 2019-09-18.

[2019-09-25 23:02:59 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-09-10/2019-09-25)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence. Mais tout d'abord, je recommande fortement Bacurau, de Juliano Dornelles / Kleber Mendonça Filho [AC] (Prix du Jury ex-aequo à Cannes), que j'avais vu début juin et qui est sorti ce mercredi.

Les misérables, de Ladj Ly [AC]

Un très grand film! Vu en avant-première à l'Institut Lumière, en présence du réalisateur Ladj Ly (dont c'est le premier long métrage), des acteurs Almamy Kanouté, Alexis Manenti, Djibril Zonga, Omar Soumare, et des deux producteurs. Acteurs très convaincants. Prix du Jury (ex-aequo) à Cannes, amplement mérité.

Sortie en France le 2019-11-20.

Bitter Flowers (Les fleurs amères), d'Olivier Meys [AC]

J'ai beaucoup aimé. Émouvant, très bien écrit et filmé, quasi-documentaire. Vu au Cinéma Opéra à Lyon, en présence du réalisateur Olivier Meys, qui a vécu en Chine. Le film se passe (très majoritairement) à Paris, mais les intérieurs ont été tournés à Rennes (le réalisateur avait de l'argent breton). Parmi les scénaristes, Olivier Meys a fait appel à une scénariste chinoise, notamment pour les dialogues. Seuls les quelques personnages principaux sont joués par des acteurs professionnels. Le directeur de la photographie est Benoît Dervaux, le cameraman des frères Dardenne.

Sortie en France le 2019-09-18.

Ad Astra, de James Gray [AC]

J'ai beaucoup aimé, mais je m'attendais à mieux. Le principal problème serait que, à cause des similarités (par exemple, le secret et le voyage en plusieurs étapes), je ne pouvais m'empêcher de penser à 2001: A Space Odyssey (1968) (2001, l'odyssée de l'espace), et que ce dernier est nettement meilleur, que ce soit sur le scénario ou sur l'univers visuel. C'est probablement ce dernier point qui est le plus problématique. À titre d'exemple, concernant la tour sur Terre, on a peu de points de vue. De même, on a peu d'information visuelle sur les deux bases. Passons sur le manque de crédibilité concernant la cause des surcharges, ce n'est pas très important. Sinon, très bonne musique de Max Richter, qui colle parfaitement au film.

Vu en Dolby Cinema (au Pathé Vaise à Lyon).

Sortie en France le 2019-09-18.

La vie scolaire, de Mehdi Idir / Grand Corps Malade [AC]

Très bien. Bonne mise en scène, avec quelques plans-séquences, et acteurs très convaincants. Et j'ai bien aimé l'idée de voir l'équipe technique dans le générique de fin (c'est la première fois que je vois ça, il me semble).

Sortie en France le 2019-08-28.

Penguin Highway (Le mystère des pingouins), de Hiroyasu Ishida [AC]

Très bon film d'animation japonais, en particulier pour son côté mystérieux. Adaptation du roman Penguin Highway.

Note: Ce sont en fait des manchots, pas des pingouins, mais il ne s'agit que d'une erreur de traduction.

Sortie en France le 2019-08-14.

Atlantique, de Mati Diop [AC]

Très bien. Bonne mise en scène. Certains plans sont particulièrement réussis, notamment un dans la boîte de nuit, avec les points lumineux qui semblent se déplacer comme des vagues. Et un des plans de la mer.

Vu en avant-première au Comoedia (salle 4) à Lyon, en présence de la réalisatrice Mati Diop.

Sortie en France le 2019-10-02.

Beau-père (1981), de Bertrand Blier [AC]

J'ai beaucoup aimé. Vu en version restaurée au Champo (ressortie dans le cadre d'un hommage à Patrick Dewaere).

Reprise en France le 2019-09-11.

Hatsukoi (First Love), de Takashi Miike [AC]

J'ai beaucoup aimé, malgré un début peu clair. Un film d'action humoristique, vu en avant-première au cinéma Le Zola à Villeurbanne.

Sortie en France le 2019-12-25 2020-01-01.

Fête de famille, de Cédric Kahn [AC]

Très bien. Drôle et émouvant. Et belle bande originale.

Sortie en France le 2019-09-04.

Kusama: Infinity (Kusama: Infinity - La vie et l'oeuvre de Yayoi Kusama), de Heather Lenz [AC]

Très beau documentaire sur l'artiste Yayoi Kusama et son oeuvre.

Sortie en France le 2019-09-18.

The Lighthouse, de Robert Eggers [AC]

La photographie et la bande son sont très bonnes. Le film m'a tout de même un peu rebuté pour son côté théâtral. Vu en avant-première au cinéma Le Zola à Villeurbanne.

Sortie en France le 2019-12-18.

Deux moi, de Cédric Klapisch [AC]

Jolie comédie, avec quelques moments d'émotion. J'ai beaucoup aimé le générique de début.

Sortie en France le 2019-09-11.

Twisted Pair, de Neil Breen

Film très stylé, unique en son genre. On se marre bien. Mais il y a des longueurs; c'est répétitif et interminable. En tant qu'acteur, Neil Breen, qui s'est mis en scène sur tous les plans ou presque, a autant de talent que Tommy Wiseau dans son film The Room (2003).

Vu au Grand Rex à la 4e nuit Nanarland. Il s'agissait de la première française.

Das indische Grabmal (1959) (Le tombeau hindou), de Fritz Lang [AC]

Pas mal. Mieux que le premier volet, Der Tiger von Eschnapur (1959), mais j'ai encore été gêné par le problème de la langue des personnages non respectée (tout est en allemand) et par l'éclairage artificiel (avec des personnages et objets qui ont 3 ou 4 ombres).

Vu en version restaurée.

Reprise en France le 2019-07-17.

Frankie, d'Ira Sachs [AC]

Un film qui se laisse voir, mais sans grand intérêt à part de belles images.

Sortie en France le 2019-08-28.

A Woman Under the Influence (1974) (Une femme sous influence), de John Cassavetes [AC]

J'ai moyennement aimé: film répétitif et trop long. À voir juste pour le jeu de Gena Rowlands.

Vu à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective John Cassavetes.

It Chapter Two (Ça, chapitre 2), d'Andy Muschietti [AC]

Moyen. Le côté horreur est plutôt réussi, même s'il ne va pas très loin. Le problème est du côté du scénario. Le film se résume à un ensemble de scènes d'épouvante (dans le présent ou dans le passé), parfois humoristiques et généralement sans conséquence, entrecoupées de scènes (discussions…) qui ne font pas non plus avancer l'histoire. Tout ça pour un film très long: près de 3 heures. Le premier volet, It (2017), était nettement meilleur.

Sortie en France le 2019-09-11.

Uninvited (1988) (Le clandestin), de Greydon Clark [AC]

Moyen. Un film d'horreur aux effets spéciaux faits avec les moyens du bord. Vu en VF 4K au Grand Rex à la 4e nuit Nanarland.

Roboteuwang Sseonsyakeu (1985) (Les aventuriers du système solaire), de Seung-cheol Park [AC]

Complètement idiot et très mal foutu, mais rigolo. Vu en VF 4K au Grand Rex à la 4e nuit Nanarland.

The Bra, de Veit Helmer [AC]

Le seul aspect positif du film: aucun dialogue avec une belle musique, ce qui donne une certaine poésie. Malheureusement, c'est complètement idiot.

Sortie en France le 2019-09-11.

Xiong zhong (1982) (Bruce contre-attaque), de Joseph Kong / André Koob / Bruce Le

Aucun intérêt. Vu en VF 35 mm au Grand Rex à la 4e nuit Nanarland.

Tu mérites un amour, de Hafsia Herzi [AC]

Creux et mal filmé (tout en gros plans, qui sont toujours très courts).

Sortie en France le 2019-09-11.

[2019-09-09 23:38:02 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-08-31/2019-09-09)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

J'ai perdu mon corps, de Jérémy Clapin [AC]

J'ai adoré! Un film d'animation assez spécial au montage non linéaire, en couleur et noir et blanc. Superbe réalisation. Au Festival de Cannes 2019, il remporte le Grand prix de la Semaine de la critique, puis au Festival international du film d'animation d'Annecy 2019, le Cristal du long métrage et le Prix du public.

Une partie du film a été réalisée à Xilam Studio au Pôle PIXEL à Villeurbanne (métropole de Lyon), avec également une participation de l'école Émile Cohl de Lyon. Le film a été fait avec le logiciel libre Blender (Blender sur Wikipédia).

Vu en avant-première au Comoedia (salle 1) à Lyon, en présence du réalisateur Jérémy Clapin et du producteur Marc Du Pontavice (Séance Hallucinée). Une partie de l'équipe du film était aussi dans la salle.

Sortie en France le 2019-11-06.

Les aventures de Rabbi Jacob (1973), de Gérard Oury [AC]

Excellente comédie. Je l'avais vue plusieurs fois à la télévision, avant de la voir pour la première fois au cinéma à l'occasion de sa reprise en salles en version restaurée.

Reprise en France le 2019-07-10.

Philadelphia (1993), de Jonathan Demme [AC]

Très bien. Entre film de procès et film social, avec Tom Hanks, qui mérite amplement son Oscar du meilleur acteur, son Ours d'argent du meilleur acteur (Festival de Berlin) et autres prix. Vu en 35 mm à l'Institut Lumière.

Angel Has Fallen (La chute du président), de Ric Roman Waugh [AC]

Film d'action efficace, quoique un peu prévisible. Côté réalisation, un petit plan-séquence intéressant vers la fin.

Je n'avais pas vu le premier volet et j'avais détesté le deuxième, London Has Fallen (2016) (La chute de Londres).

Sortie en France le 2019-08-28.

Psychomagie, un art pour guérir, d'Alejandro Jodorowsky [AC]

Documentaire vu en avant-première au Comoedia (salle 1) à Lyon, le 2019-09-03, en présence du réalisateur Alejandro Jodorowsky et de sa femme Pascale Montandon-Jodorowsky. Intéressant. Sujet original. Mais quelques longueurs.

Il s'agissait de la première projection publique (donc première mondiale).

Sortie en France le 2019-10-02.

Play, d'Anthony Marciano [AC]

J'ai plutôt bien aimé. Le film est présenté comme une comédie, mais en fait, on ne rit pas tellement. Le film est plus intéressant sur le portrait de la génération au fil des années, ainsi que sur sa forme: tout est vu via des caméras vidéo.

Vu en avant-première à l'UGC Ciné Cité Confluence dans le cadre de la Semaine de la Comédie UGC.

Sortie en France le 2019-10-30 2020-01-01.

Notre dame, de Valérie Donzelli [AC]

Une comédie fantaisiste. On passe un assez bon moment, même si tout n'est pas réussi et le film tombe parfois dans le n'importe quoi grotesque.

Vu en avant-première à l'UGC Ciné Cité Confluence dans le cadre de la Semaine de la Comédie UGC.

Sortie en France le 2019-12-18.

Late Night, de Nisha Ganatra [AC]

Pas mal. Le film est plutôt bien écrit et est assez drôle, notamment grâce au duo Emma Thompson / Mindy Kaling, mais la mise en scène est plate.

Sortie en France le 2019-08-21.

Der Tiger von Eschnapur (1959) (Le tigre du Bengale), de Fritz Lang [AC]

Moyen. La première heure est peu intéressante. La dernière demi-heure est nettement plus captivante. Deux gros reproches techniques: la langue des personnages n'est pas respectée (tout est en allemand, même si ce choix est défendu par Nicolas Saada, dans Les Inrocks) et l'éclairage artificiel se fait trop sentir. On a essentiellement la même image en intérieur et en extérieur, de jour comme de nuit!

Vu en version restaurée.

Reprise en France le 2019-07-17.

Saaho, de Sujeeth [AC]

Moyen. Les très longues scènes d'action rendent le film épuisant.

Vu en version hindi, exceptionnellement sous-titrée en anglais à cause d'un important retard dans la chaîne de production.

Sortie en France le 2019-08-30.

Jeanne, de Bruno Dumont [AC]

J'ai moyennement aimé: film peu captivant et beaucoup trop long. Ce qui m'a plu le plus: la discussion sur le métier de questionneur.

Il s'agit de la suite de Jeannette, l'enfance de Jeanne d'Arc (2017), qui était une adaptation de la partie 1 de la pièce Jeanne d'Arc de Charles Péguy. On a ici l'adaptation des parties 2 et 3, avec la même jeune actrice Lise Leplat Prudhomme (qui avait 8 ans dans Jeannette, et en a 10 ici). Ce n'est plus un film musical (ce qui faisait la force du premier); il y a juste quelques chansons, mais je ne les ai pas aimées.

Film vu en avant-première au Comoedia (salle 4) à Lyon, en présence du réalisateur Bruno Dumont. Quelques anecdotes… Les armures sont en plastique. C'était Lise qui devait initialement chanter les chansons, mais ça n'a pas fonctionné.

Sortie en France le 2019-09-11.

La famiglia (1987) (La famille), d'Ettore Scola [AC]

Film en huis clos (dans un appartement) sur plusieurs générations. Je n'ai pas aimé. Long et peu intéressant. Vu en version restaurée numérique 4K (mais projection 2K).

Reprise en France le 2019-08-21.

Vif-argent, de Stéphane Batut [AC]

Creux, mal filmé, et quasiment sans émotion. Le côté poétique et fantastique fonctionne mal.

Sortie en France le 2019-08-28.

[2019-09-01 11:36:31 UTC]
Final of the 33th International Championship of Mathematics Puzzles

(Mathematical puzzles)

The international final of the 33th International Championship of Mathematics Puzzles, organized by the FFJM, took place on last Wednesday and Thursday (28 and 29 August 2019), again at the Paris Diderot university. I was ranked number 13 in category HC, with 25 problems and 192 coefficients. The results and a photo of some of the French contestants are available on the FFJM website.

Next year, the international final will take place for the first time out of France: at École polytechnique fédérale de Lausanne (Switzerland).

Update [2019-09-03]: I have scanned and put my drafts on my website.

  • Day 1: For problem 2, I did not find the official answer, like many other candidates; since the text of the problem was not clear and subject to two possible interpretations, there has been a contest, and this answer has been accepted. Thus I correctly solved problems 1 to 10, 13, and 16; for problem 12, due to a silly mistake in a simple addition, I found only the first solution, therefore I had half of the coefficients (6 over 12). This gave me 12 correct problems and 90 coefficients. I almost had problem 11 correct, but I made a mistake in the rather tedious enumeration.

  • Day 2: I correctly solved problems 1 to 5, 7 to 12, 14, and 16, which gave me 13 correct problems and 102 coefficients. Silly mistake for problem 6: I had solved it, but I answered the number of extended towels instead of the number of remaining towels. Also a silly mistake for problem 18: in the last case on my draft, I took into account only one color (in fact, I mechanically divided by 4 as before, but there was no reason for that).

[2019-08-31 11:58:10 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-08-11/2019-08-30)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Once Upon a Time... in Hollywood, de Quentin Tarantino [AC]

J'ai adoré. Excellente mise en scène. J'avais un peu peur compte tenu de la durée du film (2 h 40), surtout c'est souvent bavard chez Tarantino, mais le réalisateur a trouvé le bon rythme et on ne sent pas le temps passer.

Vu en Dolby Cinema (au Gaumont Wilson à Toulouse).

Sortie en France le 2019-08-14.

The Gangster, the Cop, the Devil (Le gangster, le flic et l'assassin), de Won-Tae Lee [AC]

J'ai beaucoup aimé. Polar violent (on voit bien que c'est un film sud-coréen), avec un très bon scénario.

Sortie en France le 2019-08-14.

The Navigator (1924) (La croisière du navigator), de Donald Crisp / Buster Keaton [AC]

Très bien. Vu en version restaurée, avec musique originale de Robert Israel.

Reprise en France le 2019-08-21.

Ready or Not (Wedding Nightmare), de Matt Bettinelli-Olpin / Tyler Gillett [AC]

Comédie horrifique très réussie. Elle m'a fait penser à Álex de la Iglesia.

Sortie en France le 2019-08-28.

Alice et le maire, de Nicolas Pariser [AC]

Très bonne comédie politique, tournée et se passant à Lyon.

Film vu en avant-première dans le cadre du Label des Spectateurs UGC (film surprise).

Sortie en France le 2019-10-02.

Te Ata, de Nathan Frankowski [AC]

J'ai bien aimé. Excellente performance de Q'orianka Kilcher.

Le film n'étant pas passé à Lyon, j'ai dû le voir à Paris.

Sortie en France le 2019-07-17.

Kaijû no kodomo (Les enfants de la mer), d'Ayumu Watanabe [AC]

Un film d'animation aux images magnifiques, mais avec des longueurs. Note: il y a une scène assez longue après le générique.

Sortie en France le 2019-07-10.

Roubaix, une lumière, d'Arnaud Desplechin [AC]

J'ai bien aimé. Un polar social porté par ses acteurs (Roschdy Zem, Léa Seydoux, Sara Forestier).

Sortie en France le 2019-08-21.

Untouchable (L'intouchable, Harvey Weinstein), d'Ursula Macfarlane [AC]

Ce documentaire perd un peu de son intérêt du fait que l'affaire a été très médiatisée. À voir tout de même.

Vu à l'UGC Ciné Cité Internationale à Lyon (salle 6), et il y avait un petit problème avec le projecteur: un pixel bleu vers le bas, au milieu.

Sortie en France le 2019-08-14.

Perdrix, d'Erwan Le Duc [AC]

Original, absurde, mais pas très captivant.

Sortie en France le 2019-08-14.

Une fille facile, de Rebecca Zlotowski [AC]

Moyen. Il ne se passe pas grand chose et le film manque d'émotion. Il faut dire que les filles ne sont pas du tout attachantes…

Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, en présence de la réalisatrice Rebecca Zlotowski.

Sortie en France le 2019-08-28.

Ricordi?, de Valerio Mieli [AC]

Un film assez spécial et je n'ai pas du tout accroché, alors que l'idée me plaisait a priori. Quelques belles scènes poétiques, tout de même.

Sortie en France le 2019-07-31.



webmaster@vinc17.org