Version française

Vincent Lefèvre's Blog (in English, when available)

List of titles. Filtering by Javascript not available.

All blog items (this page takes several hundred of kilobytes).

I am also on Twitter (English / French tweets) and on the Framapiaf Mastodon instance.

[XML]

[2019-03-17 08:52:17 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-03-09/2019-03-16)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

La Casa Lobo, de Joaquín Cociña / Cristóbal León [AC]

J'ai adoré. Hallucinant et cauchemardesque. Un film d'animation en stop-motion au style unique. Vu aux 35es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne.

Le mystère Henri Pick, de Rémi Bezançon [AC]

J'ai beaucoup aimé. Très bon scénario, d'après le roman éponyme de David Foenkinos [IMDb].

Sortie en France le 2019-03-06.

Exfiltrés, d'Emmanuel Hamon [AC]

Très bien. Beaucoup de tension.

Sortie en France le 2019-03-06.

Stand by Me (1986), de Rob Reiner [AC]

J'ai bien aimé. Vu en 35 mm à l'Institut Lumière, lors de la nuit Stephen King.

A Land Imagined (Les étendues imaginaires), de Siew Hua Yeo [AC]

Joli film onirique. Très belles images, avec des couleurs qui rappellent l'esthétique de Wong Kar-wai. J'ai aussi beaucoup aimé Luna Kwok (Yue Guo), déjà vue dans Kaili Blues (2015). En revanche, le film est assez incompréhensible (tout du moins après une première vision).

Sortie en France le 2019-03-06.

You and Me (1938) (Casier judiciaire), de Fritz Lang [AC]

J'ai bien aimé.

Reprise en France le 2019-03-06.

The Fury (1978) (Furie), de Brian De Palma [AC]

Pas mal. Bonne mise en scène, mais trop de n'importe quoi sur la fin. Vu à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Brian De Palma.

Viaje al cuarto de una madre, de Celia Rico Clavellino [AC]

Pas mal. Un peu d'humour. Vu aux 35es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne.

Cómprame un revolver, de Julio Hernández Cordón [AC]

Pas mal. Vu en avant-première aux 35es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne.

Sortie en France le 2019-03-20.

Kraben rahu (Manta Ray), de Phuttiphong Aroonpheng [AC]

Film lent. Quelques belles images et moments du pure poésie. Le réalisateur s'est inspiré de David Lynch, et certaines ressemblances avec Lost Highway (1997) et Mulholland Dr. (2001) sont assez frappantes.

Vu au Cinéma Opéra à Lyon, à une séance du ciné-club Enjeux sur Image (Manta Ray au ciné-club le 12 mars 2019), alors que le film n'a pas encore de date de sortie en France.

Funan, de Denis Do [AC]

Pas mal. Intéressant pour le sujet, mais avis mitigé pour son traitement. Et l'animation est très basique.

Sortie en France le 2019-03-06.

José, de Li Cheng [AC]

Moyen. Vu aux 35es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne.

Pendular, de Júlia Murat [AC]

J'ai détesté. Un film sans aucun intérêt et ennuyeux, avec des scènes de sexe pour remplir. Vu aux 35es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne.

[2019-03-09 11:03:45 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-03-01/2019-03-08)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Captain Marvel, d'Anna Boden / Ryan Fleck [AC]

Excellent blockbuster! De l'humour (tout d'abord avec le chat), des rebondissements, des images de très grande qualité (film vu en Dolby Cinema 3D). Le film manque un peu de souffle et d'émotion, mais on passe tout de même un très bon moment.

Sortie en France le 2019-03-06.

Le chant du loup, d'Abel Lanzac (crédité Antonin Baudry) [AC]

J'ai beaucoup aimé. Un film sur un sujet original, bien documenté. Belle musique du groupe Tomandandy, qui colle parfaitement au film. Très jolie fin.

Note sur le nom du réalisateur (dont c'est le premier film): Abel Lanzac est le pseudonyme d'Antonin Baudry. Au générique, il est crédité sous son propre nom.

Sortie en France le 2019-02-20.

Sisters (1972) (Soeurs de sang), de Brian De Palma [AC]

J'ai bien aimé, notamment pour quelques passages bien stressants. Le film a un peu vieilli par certains côtés, comme le faux sang faisant vraiment trop faux. Visiblement influencé par Alfred Hitchcock: Rear Window (Fenêtre sur cour) et Psycho (Psychose), et avec une musique de Bernard Herrmann. Vu à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Brian De Palma.

El Motoarrebatador (L'homme à la moto), d'Agustín Toscano [AC]

J'ai bien aimé. Vu en avant-première en prélude aux 35es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne.

Sortie en France le 2019-04-03.

C'est ça l'amour, de Claire Burger [AC]

J'ai plutôt bien aimé. La jeune actrice (non professionnelle) Justine Lacroix est excellente. Très belle bande musicale non originale.

Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, en présence de la réalisatrice et scénariste Claire Burger. C'est un film partiellement autobiographique: certains points correspondent à la réalité, mais d'autres sont inventés, comme le passage sur la drogue (mon préféré).

Sortie en France le 2019-03-27.

Mary Queen of Scots (Marie Stuart, Reine d'Écosse), de Josie Rourke [AC]

Pas terrible. Montage bizarre et mise en scène trop classique. Le seul côté positif: quelques somptueux paysages.

Sortie en France le 2019-02-27.

Escape Room (Escape Game), d'Adam Robitel [AC]

Mauvais. La découverte des indices semble très artificielle, et il n'y a quasiment pas de tension, ni d'émotion. Le passé des personnages n'est pas du tout exploité. L'absence d'évolution au fur et à mesure des passages dans les différentes pièces est aussi regrettable. La fin est du grand n'importe quoi. Dans le même genre, Cube (1997) de Vincenzo Natali et Saw (2004) de James Wan (qui s'était inspiré de Cube) étaient très nettement meilleurs.

Sortie en France le 2019-02-27.

Jiang hu er nü (Les éternels (Ash Is Purest White)), de Zhangke Jia [AC]

Je n'ai pas du tout accroché, et le film a fini par m'endormir.

Sortie en France le 2019-02-27.

[2019-02-28 22:55:03 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-02-20/2019-02-28)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Green Book (Green Book: Sur les routes du sud), de Peter Farrelly [AC]

J'ai adoré. Un road-movie inspiré d'une histoire vraie, souvent drôle, et touchant. Très grande performance de Viggo Mortensen, méconnaissable. Mahershala Ali est très bon aussi.

Sortie en France le 2019-01-23.

Ralph Breaks the Internet (Ralph 2.0), de Phil Johnston / Rich Moore [AC]

Excellent! Beaucoup d'humour (le gros plus par rapport au premier volet, Wreck-It Ralph) et de références; j'ai surtout aimé celle à Star Wars. Le personnage de Vanellope est très réussi. Vu en VOST.

Note: Ne surtout pas manquer la scène au milieu du générique. Il y en a aussi une à la fin.

Sortie en France le 2019-02-13.

La chute de l'empire américain, de Denys Arcand [AC]

Excellent scénario et très bons acteurs.

Sortie en France le 2019-02-20.

Vice, d'Adam McKay [AC]

Très bon biopic sur Dick Cheney. Mise en scène originale et humoristique. Excellente prestation de Christian Bale, déjà impressionnant dans The Machinist (2004), avec un physique à l'opposé (enfin, là, grâce tout de même au maquillage, pour lequel le film a remporté l'Oscar des meilleurs maquillages et coiffures).

Sortie en France le 2019-02-13.

Dark Touch (2013), de Marina de Van [AC]

J'ai beaucoup aimé. Je n'avais pas pu voir le film à sa sortie et je l'ai finalement vu à la soirée Danger Mineur au Comoedia (Séance Hallucinée).

Happy Death Day 2U (Happy Birthdead 2 You), de Christopher Landon [AC]

Une suite à Happy Death Day (2017) (titre en France: Happy Birthdead) très réussie et bien délirante. En plus, ça se passe toujours le même jour… mais dans une dimension parallèle!

Sortie en France le 2019-02-13.

Une intime conviction, d'Antoine Raimbault [AC]

J'ai bien aimé.

Sortie en France le 2019-02-06.

Nicky Larson et le parfum de Cupidon, de Philippe Lacheau [AC]

J'ai bien aimé. Une comédie bien délirante, parfois un peu trop lourde.

Sortie en France le 2019-02-06.

¿Quién puede matar a un niño? (1976) (Les révoltés de l'an 2000), de Narciso Ibáñez Serrador [AC]

Pas mal. Des incohérences dans le scénario, ou des choses incompréhensibles. Par exemple, le journal parle des deux corps retrouvés, mais ceux-ci ne peuvent pas avoir un rapport avec les événements sur l'île, qui ont débuté plus tard (d'après ce qu'on apprend). De plus, la nuit tombe beaucoup trop vite.

Vu à la soirée Danger Mineur au Comoedia (Séance Hallucinée). Il s'agissait de la véritable VO, en espagnol et anglais.

Contrairement à ce que le titre français laisse entendre, le film ne se passe pas en l'an 2000, loin de là!

Any Given Sunday (1999) (L'enfer du dimanche), d'Oliver Stone [AC]

Pas mal. Quasiment tout en gros plans, avec une caméra qui bouge beaucoup; c'est épuisant. Seule la fin est très bien. Film vu en 35 mm à l'Institut Lumière, à la soirée d'ouverture du 6e festival Sport, Littérature et Cinéma.

A Star Is Born, de Bradley Cooper [AC]

Pas terrible. Trop long et peu d'émotion, surtout dans la première moitié, et rien de vraiment intéressant.

Sortie en France le 2018-10-03.

Miracolo a Milano (1951) (Miracle à Milan), de Vittorio De Sica [AC]

Film simpliste. Je n'ai pas du tout accroché. Des effets spéciaux probablement bons pour l'époque, mais le film a vraiment vieilli.

Vu en 35 mm à l'Institut Lumière.

[2019-02-19 21:40:11 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-02-10/2019-02-19)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Alita: Battle Angel, de Robert Rodriguez [AC]

Superbe! Des scènes d'action et effets spéciaux incroyables. Alita, avec ses grands yeux, ressemble à un personnage de film d'animation… ou de manga, et on apprend d'ailleurs à la fin que le film est une adaptation d'un manga. Mais la technique a permis aussi d'avoir un personnage plus expressif que dans un film d'animation. Vu en Dolby Cinema 3D (au Gaumont Wilson à Toulouse).

Par plusieurs idées (que ce soit concernant la ville ou le personnage d'Alita), le film est assez proche du Metropolis (2001) de Rintaro.

Sortie en France le 2019-02-13.

Kabullywood, de Louis Meunier [AC]

Très bien. Un côté documentaire, avec notamment ce qui est arrivé à l'équipe de tournage (indiqué à la fin du film).

Sortie en France le 2019-02-06.

Mi obra maestra (Un coup de maître), de Gastón Duprat [AC]

J'ai bien aimé.

Sortie en France le 2019-02-06.

Flotten (The Raft), de Marcus Lindeen [AC]

Documentaire intéressant sur une expérience très originale.

Sortie en France le 2019-02-13.

Beautiful Boy (My Beautiful Boy), de Felix van Groeningen [AC]

Pas mal. Film intéressant pour son sujet, mais qui tourne en rond et manque d'émotion. D'après le livre du père et celui du fils.

Sortie en France le 2019-02-06.

Minuscule - Les mandibules du bout du monde (Minuscule 2 - Les mandibules du bout du monde), de Hélène Giraud / Thomas Szabo [AC]

Pas mal. Joli film sans dialogue, mais sans véritable enjeu.

Sortie en France le 2019-01-30.

Tout ce qu'il me reste de la révolution, de Judith Davis [AC]

On rit un peu. À part ça, je n'ai pas vraiment accroché. Le film ne va nulle part.

Sortie en France le 2019-02-06.

[2019-02-10 00:30:05 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-02-05/2019-02-09)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence. Mais tout d'abord, je recommande fortement Les drapeaux de papier, de Nathan Ambrosioni [AC], que j'avais vu avant-première et qui sort mercredi prochain.

Kamera o tomeru na! (Ne coupez pas!), de Shin'ichirô Ueda [AC]

Doublement génial! Un film qu'il faut aller voir en en connaissant le moins possible sur le scénario. Je l'ai vu en avant-première au cinéma Lumière Bellecour (salle pleine) dans le cadre d'une séance Hors les Murs de la 13e édition du festival du cinéma japonais contemporain (Kinotayo), et je n'avais d'ailleurs quasiment rien lu sur le sujet du film. [Mise à jour du 2019-02-15] Il y a reçu le Soleil d'or (prix décerné par le public): palmarès 2019.

Note: Exceptionnellement, je dirais que ce film est à voir de préférence dans une petite salle (c'était mon cas, au Lumière Bellecour); le style du film s'y prête bien. J'aurais tendance à recommander ce film même à ceux qui n'aiment pas les films d'horreur.

Sortie en France le 2019-03-27.

Yurigokoro, de Naoto Kumazawa [AC]

Excellent film, en particulier concernant le scénario et le montage (il s'agit d'une adaptation d'un roman). Vu au cinéma Lumière Bellecour dans le cadre d'une séance Hors les Murs de la 13e édition du festival du cinéma japonais contemporain (Kinotayo).

The Mule (La mule), de Clint Eastwood [AC]

Excellent, jusqu'à la fin.

Sortie en France le 2019-01-23.

First They Killed My Father (D'abord, ils ont tué mon père), d'Angelina Jolie [AC]

J'ai beaucoup aimé. Un film très dur, porté par sa jeune interprète Sareum Srey Moch. Image de très grande qualité, notamment grâce à un tournage et une projection en 4K.

Vu au Cinéma Opéra à Lyon, dans le cadre du Festival International du Film sur le Handicap (salle privatisée).

Eaten by Lions, de Jason Wingard [AC]

Très bonne comédie vue au Zola à Villeurbanne, dans le cadre du festival Ciné O'Clock.

L'Ordre des médecins, de David Roux [AC]

J'ai bien aimé, malgré quelques longueurs sur la fin.

Sortie en France le 2019-01-23.

Ulysse & Mona, de Sébastien Betbeder [AC]

Joli film, émouvant.

Sortie en France le 2019-01-30.

How to Train Your Dragon: The Hidden World (Dragons 3: Le monde caché), de Dean DeBlois [AC]

Pas mal. Début décevant. Le film se rattrape vers la fin, avec un passage magnifique. Très belle musique.

Sortie en France le 2019-02-06.

Inland Sea, de Kazuhiro Sôda [AC]

Pas mal. Documentaire tourné en couleur, mais converti en noir et blanc; seul le dernier plan a été laissé en couleur. Parfois bavard (car une des habitantes l'est). J'ai particulièrement aimé les chats.

Vu au cinéma Lumière Bellecour dans le cadre d'une séance Hors les Murs de la 13e édition du festival du cinéma japonais contemporain (Kinotayo).

[2019-02-04 23:33:00 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-01-27/2019-02-04)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence. Mais tout d'abord, je recommande fortement The Favourite (La favorite), de Yorgos Lanthimos [AC], que j'avais vu avant-première.

Di qiu zui hou de ye wan (Un grand voyage vers la nuit), de Gan Bi [AC]

J'ai adoré, surtout pour la seconde partie: un plan-séquence magistral et hallucinant d'une heure, en 3D. Très belle photographie de nuit, tout au long du film, et très bonne bande son, que ce soit la musique ou les sons d'ambiance (il faut être dans une bonne salle pour en profiter).

Déjà Kaili Blues (2015), le premier et précédent long métrage du réalisateur, avait un plan-séquence extraordinaire de 41 minutes, dont une spécificité était qu'il mêlait divers moyens de transport. J'aurais bien aimé une nouvelle fois un passage en bateau. Dommage. Mais bon, on a autre chose…

Le film ne passant à Lyon que dans une petite salle en 2D avec un petit écran (au Lumière Bellecour), je suis allé le voir à Paris, à UGC Ciné Cité Les Halles, où il passait en 3D, dans une petite salle, mais avec un écran plutôt grand (ce qui est l'important). Je ne suis pas déçu d'avoir pris cette décision.

Sortie en France le 2019-01-30.

Edmond, d'Alexis Michalik [AC]

Très bien. On rit souvent. Et on ne se rend même pas compte qu'il s'agit d'une adaptation d'une pièce de théâtre (Alexis Michalik a porté à l'écran sa propre pièce).

Sortie en France le 2019-01-09.

Trop belge pour toi, de Raphaël Balboni / Méryl Fortunat-Rossi / Pablo Munoz Gomez / Xavier Seron / Ann Sirot [AC]

Très bien. Programme de courts métrages vu au Comoedia (salle 2, quasiment pleine) à Lyon, en présence des réalisateurs Ann Sirot et Pablo Munoz Gomez:

C'est L'ours noir mon préféré.

Sortie en France le 2019-02-02.

It Happened Tomorrow (1944) (C'est arrivé demain), de René Clair [AC]

Comédie fantastique très bien écrite. Et très belle restauration.

Film vu au Cinéma Opéra à Lyon.

Reprise en France le 2018-12-12.

Rupan sansei: Kariosutoro no shiro (1979) (Le château de Cagliostro), de Hayao Miyazaki [AC]

C'est n'importe quoi, mais inventif et bien rigolo. J'ai particulièrement apprécié la séquence dans les engrenages.

À Lyon, le film n'est passé que dans une petite salle au Comoedia, avec peu de séances en VO. La séance à laquelle j'ai voulu aller était complète, et j'ai dû aller voir le film alors que j'étais crevé, car la VO disparaissait la semaine suivante (hors séances le matin en semaine, pour retraités et sans-emploi)!

Sortie en France le 2019-01-23.

Psycho (1998), de Gus Van Sant [AC]

Remake quasiment plan par plan du Psycho (1960) d'Alfred Hitchcock. J'ai bien aimé, et je pense même que je l'ai préféré au Hitchcock (qui a vieilli, je trouve), que j'avais vu en 2009. Très bon plan-séquence d'ouverture (ce que le Hitchcock n'a pas).

Note: le film se passe en 1998 et on voit des billets de 1000 dollars, alors que ceux-ci ne sont plus en circulation depuis 1969.

Vu en 35 mm à l'Institut Lumière.

Creed II (Creed 2), de Steven Caple Jr. [AC]

J'ai plutôt bien aimé. Moins bien que le premier volet, Creed (2015).

Sortie en France le 2019-01-09.

Sorry to Bother You, de Boots Riley [AC]

Pas mal. Le style fait penser à du Michel Gondry; d'ailleurs, il y a une référence explicite et Michel Gondry est dans les remerciements. Mais il y a des longueurs et il manque un véritable scénario.

Sortie en France le 2019-01-30.

Deux fils, de Félix Moati [AC]

Pas mal. On rit de temps en temps. Mais il n'y a pas vraiment de scénario. Vu en avant-première au Comoedia (salle 1, pleine) à Lyon, en présence du réalisateur Félix Moati, de l'acteur Vincent Lacoste et du producteur Pierre Guyard.

Sortie en France le 2019-02-13.

Alien Crystal Palace, d'Arielle Dombasle [AC]

Pas terrible. Original, mais brouillon et incompréhensible.

Film très mal distribué, vu à Paris (au Luminor Hôtel de Ville), car j'y étais (cf plus haut).

Sortie en France le 2019-01-23.

[2019-02-02 22:20:20 UTC]
GNU MPFR 4.0.2 is Released

(CariBlog – MPFR – Software)

The GNU MPFR 4.0.2 library (dinde aux marrons, patch level 2) has been released. In addition to bug fixes, this version corrects the mpfr_get_str description in the manual in order to follow the historical behavior and GMP's mpf_get_str function.

[2019-01-27 16:27:07 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-01-19/2019-01-26)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Les drapeaux de papier, de Nathan Ambrosioni [AC]

Magnifique! Beaucoup d'émotion, performance extraordinaire de Noémie Merlant et Guillaume Gouix, scénario très bien écrit (on en apprend petit à petit… je précise que je suis allé voir le film sans rien savoir du scénario), très belles couleurs.

Vu en avant-première aux Alizés à Bron dans le cadre de Drôle d'endroit pour des rencontres, en présence du jeune réalisateur Nathan Ambrosioni (19 ans), qui a aussi écrit le scénario et fait le montage. Et il n'a pas fait d'école de cinéma. Noémie Merlant devait aussi venir, mais elle a malheureusement été retenue concernant un de ses prochains films.

Sortie en France le 2019-02-13.

Les fauves, de Vincent Mariette [AC]

Un film envoûtant. J'ai beaucoup aimé. Très bonne prestation de Lily-Rose Depp. Mais mise en scène sans intérêt.

Sortie en France le 2019-01-23.

L'incroyable histoire du facteur Cheval, de Nils Tavernier [AC]

Un joli film sur le facteur Cheval. Très belle photographie. Mise en scène globalement décevante; on ne retiendra que le petit plan-séquence sur le Palais idéal et le magnifique plan final. Très bonne prestation de Jacques Gamblin.

Sortie en France le 2019-01-16.

The Most Dangerous Game (1932) (La chasse du comte Zaroff / Les chasses du comte Zaroff), d'Irving Pichel / Ernest B. Schoedsack [AC]

Très bien. Un reproche: la nuit semble se passer en plein jour!

Reprise en France le 2018-12-05.

Glass, de M. Night Shyamalan [AC]

J'ai bien aimé, malgré un manque de tension et d'émotion. Le film se rattrape par son twist final.

Sortie en France le 2019-01-16.

Doubles vies, d'Olivier Assayas [AC]

Pas mal. Beaucoup de discussions (plutôt intéressantes) et quasiment pas de scénario: c'est très fouillis. J'ai bien aimé la référence à Juliette Binoche à la fin du film.

Sortie en France le 2019-01-16.

Nella città l'inferno (1959) (L'enfer dans la ville), de Renato Castellani [AC]

Pas mal. Vu en version restaurée. Belle copie.

Reprise en France le 2019-01-09.

Une jeunesse dorée, d'Eva Ionesco [AC]

Pas terrible. Seul intérêt: les costumes.

Le film se passe en 1979 et il y a des anachronismes: à un moment, il est fait mention de la fête du cinéma, alors que celle-ci n'a été créée qu'en 1985; on voit une chasse d'eau à double poussoir (de plus, son design semble moderne).

Sortie en France le 2019-01-16.

[2019-01-18 22:43:07 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-01-12/2019-01-18)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

The Favourite (La favorite), de Yorgos Lanthimos [AC]

Un très grand film! Excellente mise en scène, photographie magnifique de Robbie Ryan (en particulier, les scènes éclairées par les chandelles), superbe trio d'actrices Emma Stone, Rachel Weisz et Olivia Colman. Très belle musique aussi (du baroque).

Film vu en avant-première au Comoedia (salle 4) à Lyon, dans le cadre du Ciné Brunch (film surprise).

Note: Du réalisateur Yorgos Lanthimos, j'avais déjà beaucoup aimé The Lobster (2015), mais je n'avais pas aimé son précédent film The Killing of a Sacred Deer (2017) (Mise à mort du cerf sacré), et j'avais même détesté Kynodontas (2009) (Canine).

Sortie en France le 2019-02-06.

Les invisibles, de Louis-Julien Petit [AC]

Très bonne comédie sociale.

Sortie en France le 2019-01-09.

Gräns (Border), d'Ali Abbasi [AC]

Un film assez spécial. J'ai plutôt bien aimé.

Sortie en France le 2019-01-09.

Colette, de Wash Westmoreland [AC]

Bon film pour son sujet, mais malheureusement (encore une fois) la langue des personnages n'est pas respectée, ce qui est un peu gênant, surtout qu'il s'agit de littérature française. Ceci dit, excellente prestation de Keira Knightley. Mise en scène classique; j'ai cependant apprécié quelques plans assez longs.

Sortie en France le 2019-01-16.

Mia et le lion blanc, de Gilles de Maistre [AC]

Bien pour le sujet et les scènes avec les animaux sauvages, notamment le lion blanc. Le tournage sur 3 ans apporte aussi un plus. Scénario trop convenu.

Je n'ai pu voir le film qu'en VF, et le doublage est très mauvais (on sent trop la lecture du texte, plus problématique que l'absence de synchronisation labiale); heureusement, les animaux ne parlent pas.

Sortie en France le 2018-12-26.

Ayka, de Sergei Dvortsevoy [AC]

Pas mal. Un film oppressant, et trop long pour le peu qu'il raconte (rien de surprenant). Filmé tout en plans rapprochés, mais pas de façon désagréable.

Sortie en France le 2019-01-16.

L'heure de la sortie, de Sébastien Marnier [AC]

Moyen. Le deuxième long métrage de Sébastien Marnier, et une nouvelle fois un thriller psychologique. Il se passe trop de choses (sans lien apparent entre elles) en peu de temps, et le réalisateur ne fait que survoler les sujets. Cela rend le film à la limiter grotesque. Donc difficile d'accrocher. Le plus réussi concerne les adolescents. Certains plans (avec leur regard) m'ont fait penser à Village of the Damned de John Carpenter.

Sortie en France le 2019-01-09.

In My Room, d'Ulrich Köhler [AC]

Ce genre d'histoire a été déjà vue et le scénario est ici superficiel. En particulier, on ne voit quasiment pas de difficultés. Quel est l'enjeu?

Sortie en France le 2019-01-09.

Podzemelye vedm (1990) (Le sanctuaire des sorcières), de Yuriy Moroz

Pas terrible (comme on pouvait s'en douter), mais rigolo, et c'était l'occasion de voir un film complètement tombé dans l'oubli. Vu en VOST à une séance cinéma bis à l'Aquarium Ciné-Café à Lyon (un espace associatif, c'était la première fois que j'y allais). Salle quasiment pleine; personne ne connaissait le film. La qualité de la projection était meilleure que ce que je craignais.

[2019-01-11 00:24:22 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-01-03/2019-01-10)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

El ángel (L'ange), de Luis Ortega [AC]

Excellent! Film surprenant porté par son acteur principal, Lorenzo Ferro. Bonne mise en scène.

Produit par Pedro Almodóvar, auquel le film fait d'ailleurs un peu penser.

Sortie en France le 2019-01-09.

Welcome to Marwen (Bienvenue à Marwen), de Robert Zemeckis [AC]

Excellent film, en particulier pour sa réalisation inventive. D'après une histoire vraie. Le film surprend dès le début (je suis allé le voir sans rien lire dessus, et je ne savais pas du tout à quoi m'attendre). Je l'ai tout de même trouvé un peu long.

Sortie en France le 2019-01-02.

Sir (Monsieur), de Rohena Gera [AC]

Très bien, notamment pour le côté social. J'ai commencé par aller voir le film à l'UGC Ciné Cité Internationale à Lyon (salle 1), mais tous les sons principaux (en particulier, les voix) venaient uniquement de la gauche de l'écran (aucun problème pour la musique et les sons d'ambiance; il y avait déjà eu le même problème dans la salle 6 en 2017). Impossible d'apprécier le film dans ces conditions. Je suis donc parti au bout de 10 minutes. Je l'ai alors vu au Comoedia le lendemain, et là, le son était parfait.

Sortie en France le 2018-12-26.

Lacombe Lucien (1974), de Louis Malle [AC]

Très bien. Vu à une séance spéciale au Comoedia à Lyon, en partenariat avec le Mémorial National de la Prison de Montluc.

Mirai no Mirai (Miraï, ma petite soeur), de Mamoru Hosoda [AC]

Joli film d'animation onirique. Mon passage préféré est celui où le petit garçon se perd, impressionnant!

Sortie en France le 2018-12-26.

Grâce à Dieu, de François Ozon [AC]

Un docufiction intéressant, sans être exceptionnel. Le point de vue est celui des victimes du Père Preynat et leur combat (avant un procès, qui, à l'heure actuelle, n'a pas encore eu lieu). Montage brouillon: succession de scènes souvent sans lien entre elles, avec des flashbacks qui arrivent aléatoirement. Cependant, pour un tel film qui a un style documentaire, ce n'est ici pas trop gênant.

Note: Le film a été tourné en secret. Les scènes extérieures ont été tournées à Lyon.

Vu en avant-première dans le cadre du Label des Spectateurs UGC (film surprise).

Sortie en France le 2019-02-20.

L'homme fidèle, de Louis Garrel [AC]

Film bien écrit, porté par ses acteurs. On rit de temps en temps.

Sortie en France le 2018-12-26.

Lady Winsley (Qui a tué Lady Winsley?), de Hiner Saleem [AC]

J'ai assez bien aimé. L'intérêt du film n'est pas l'intrigue en elle-même (qui tourne en rond), mais la somptueuse photographie et la mise en scène, avec notamment quelques très beaux plans, ainsi que l'atmosphère générale.

Sortie en France le 2019-01-02.

Owaranai hito: Miyazaki Hayao (Never-Ending Man: Hayao Miyazaki), de Kaku Arakawa [AC]

Pas mal.

Sortie en France le 2019-01-02.

Netemo sametemo (Asako I & II), de Ryûsuke Hamaguchi [AC]

J'ai moyennement aimé les deux premières parties et nettement préféré la troisième, plus émouvante.

Sortie en France le 2019-01-02.

Mary Poppins Returns (Le retour de Mary Poppins), de Rob Marshall [AC]

Une comédie musicale finalement très convenue, et qui manque de rythme. Musique aussi un peu décevante. Le côté positif: quelques scènes visuellement très réussies; ma préférée est celle du bain, vers le début du film.

Sortie en France le 2018-12-19.

[2019-01-09 17:52:18 UTC]
GNU MPFR 4.0.2 Release Candidate

(CariBlog – MPFR – Software)

[2019-01-02 12:17:07 UTC]
Cinéma: mon top 17 et bilan de l'année 2018

(Cinema)

Voici mon top 17 parmi les 368 films récents que j'ai vus pour la première fois en salle en 2018 (sans compter les anciens films), y compris les avant-premières, films vus dans des festivals, et autres séances spéciales:

  1. Gun-ham-do (Battleship Island), de Seung-wan Ryoo [AC] – action / drame (Corée du Sud); vu le 2018-04-11, sorti le 2018-03-14.

  2. Vuelven (Tigers Are Not Afraid), d'Issa López [AC] – fantastique / horreur (Mexique); vu le 2018-03-31 [H], pas de sortie en salles en France.

  3. Roma, d'Alfonso Cuarón [AC] – drame (Mexique / États-Unis); vu le 2018-10-15 en 4K [L], pas de sortie en salles en France.

  4. Incredibles 2 (Les indestructibles 2), de Brad Bird [AC] – animation / super-héros (États-Unis); vu le 2018-07-06, sorti le 2018-07-04.

  5. Climax, de Gaspar Noé [AC] – drame (France); vu le 2018-09-05, sorti le 2018-09-19.

  6. Earth: One Amazing Day (Un nouveau jour sur Terre), de Richard Dale / Lixin Fan / Peter Webber [AC] – documentaire (Royaume-Uni / Chine); vu le 2018-08-31, revu le 2018-09-08 en Dolby Cinema (4K), sorti le 2018-09-05.

  7. Carpinteros, de José María Cabral [AC] – drame (République dominicaine); vu le 2018-03-25 [R], pas de sortie en salles en France.

  8. Ready Player One, de Steven Spielberg [AC] – science-fiction / action (États-Unis); vu le 2018-04-08 en 3D, sorti le 2018-03-28.

  9. Aquaman, de James Wan [AC] – super-héros (États-Unis); vu le 2018-12-19 en Dolby Cinema 3D, sorti le 2018-12-19.

  10. Hostiles, de Scott Cooper [AC] – western / drame (États-Unis); vu le 2018-04-09, sorti le 2018-03-14.

  11. La prière, de Cédric Kahn [AC] – drame (France); vu le 2018-03-12, sorti le 2018-03-21.

  12. Den skyldige (The Guilty), de Gustav Möller [AC] – thriller (Danemark); vu le 2018-07-28, sorti le 2018-07-18.

  13. Ant-Man and the Wasp (Ant-Man et la Guêpe), de Peyton Reed [AC] – super-héros (États-Unis); vu le 2018-07-19 en Dolby Cinema 3D, sorti le 2018-07-18.

  14. La mano invisible, de David Macián – drame (Espagne); vu le 2018-03-18 [R], pas de sortie en salles en France.

  15. Saibi (The Fake), de Sang-ho Yeon [AC] – animation / drame (Corée du Sud); vu le 2018-03-30 [H], pas de sortie en salles en France.

  16. Avengers: Infinity War, d'Anthony Russo / Joe Russo [AC] – super-héros (États-Unis); vu le 2018-04-29, revu le 2018-05-06 en Dolby Cinema 3D, sorti le 2018-04-25.

  17. Bravo Virtuoso (Bravo virtuose), de Levon Minasian [AC] – comédie / policier / action (France / Belgique / Arménie); vu le 2018-01-19, sorti le 2018-02-14.

Les meilleurs anciens films que j'ai vus cette année, pour la première fois sur grand écran, dans l'ordre dans lequel je les ai vus: Battement de coeur (1940), de Henri Decoin [AC]; Roar (1981), de Noel Marshall [AC]; Koyaanisqatsi (1982), de Godfrey Reggio [AC]; Zirneklis (1992) (Spider), de Vasili Mass @ [H]; Est - Ouest (1999), de Régis Wargnier [AC]; Dumb and Dumber (1994) (Dumb & Dumber), de Peter Farrelly / Bobby Farrelly [AC]; Charade (1963), de Stanley Donen [AC]; The Chase (1966) (La poursuite impitoyable), d'Arthur Penn [AC]; The China Syndrome (1979) (Le syndrome chinois), de James Bridges [AC] @ [L]; What's Up, Doc? (1972) (On s'fait la valise, docteur?), de Peter Bogdanovich [AC] @ [L]; Fu rong zhen (1987) (Hibiscus Town), de Jin Xie [AC] en 4K @ [L].

Les festivals auxquels j'ai assisté:

Enfin, en 2018, j'ai soumis sur l'IMDb 13722 items qui ont été approuvés et je suis classé 257e contributeur. Je rate de peu le top 250, alors que j'y étais les 4 années précédentes (de 2014 à 2017). Mon profil.

[2019-01-01 17:07:32 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2018-12-18/2018-12-31)

(Cinema)

Bonne année 2019! Avant de faire mon bilan cinéma de 2018, voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Aquaman, de James Wan [AC]

Spectacle magnifique en Dolby Cinema 3D (vu au Pathé Vaise à Lyon) et superbe réalisation! D'excellentes transitions entre les scènes, en particulier entre présent et passé.

Sortie en France le 2018-12-19.

Gojuman-nin no isan (1963) (L'héritage des 500 000), de Toshirô Mifune

Très bien. Vu au Comoedia à Lyon, en avant-première de sa reprise en version restaurée, à l'occasion des 20 ans de Carlotta Films; il s'agissait de la première française (et mondiale pour la version restaurée).

Howards End (1992) (Retour à Howards End), de James Ivory [AC]

J'ai bien aimé. Vu au Comoedia à Lyon, en avant-première de sa reprise en version restaurée numérique 4K, à l'occasion des 20 ans de Carlotta Films.

Reprise en France le 2018-12-26.

Au bout des doigts, de Ludovic Bernard [AC]

J'ai bien aimé. Mon seul reproche concerne le scénario sur la fin: à ce point, ça manque vraiment de crédibilité.

Ce film m'a rappelé Vier Minuten (2006) (Quatre minutes) de Chris Kraus, qui était meilleur.

Sortie en France le 2018-12-26.

Pupille, de Jeanne Herry [AC]

Joli film, mais trop de gros plans. Quelques moments font penser à un style documentaire, avec des phrases explicatives.

Sortie en France le 2018-12-05.

L'Empereur de Paris, de Jean-François Richet [AC]

J'ai bien aimé. Excellent Vincent Cassel (mention aussi à Olga Kurylenko, dans un second rôle) et très belle reconstitution de Paris, mais scénario sans grand intérêt.

Sortie en France le 2018-12-19.

Mga anak ng unos (2014) (Storm Children: Book One), de Lav Diaz

Documentaire contemplatif en noir et blanc. J'ai plutôt bien aimé, surtout la dernière demi-heure. Comme d'habitude chez Lav Diaz, le film est lent, mais là avec une durée plus raisonnable (les deux que j'avais vus, La femme qui est partie et La saison du diable, qui étaient des films de fiction, duraient près de 4 heures). De plus, il n'y a quasiment aucun dialogue, ce que j'ai apprécié.

Vu au théâtre Kantor de l'ENS de Lyon (le film clôturait une journée d'études Lav Diaz). J'ai juste été déçu par la qualité de la projection: il s'agissait visiblement d'un DVD, alors que le film a été tourné en HD.

Wildlife (Wildlife: une saison ardente), de Paul Dano [AC]

Pas mal. Un peu long. Mais ce n'est pas le genre de film qui me plaît bien.

Sortie en France le 2018-12-19.

Boom for Real: The Late Teenage Years of Jean-Michel Basquiat (Basquiat - Un adolescent à New York), de Sara Driver [AC]

Documentaire assez intéressant.

Sortie en France le 2018-12-19.

Maya, de Mia Hansen-Løve [AC]

Moyen. Le film ne raconte pas grand chose.

Sortie en France le 2018-12-19.

The Bookshop, d'Isabel Coixet [AC]

Pas terrible. On sent trop l'adaptation d'un roman (à commencer par la voix-off au début). La mise en scène est plate et le film traîne en longueur. De plus, on sait très tôt comment le film va se terminer: ce que dit Florence Green (Emily Mortimer) à la petite fille est surprenant et ne peut avoir qu'une seule raison.

Sortie en France le 2018-12-19.

[2018-12-31 17:35:32 UTC]
Patch 14 for GNU MPFR 4.0.1

(CariBlog – MPFR – Software)

Patch 14 of GNU MPFR 4.0.1 is available in the bugs section of the MPFR 4.0.1 page. It fixes a bug affecting the mpfr_fmma and mpfr_fmms functions in particular cases: in the round-to-nearest mode (MPFR_RNDN), these functions can round in the wrong direction due to a double rounding in the computation.

[2018-12-17 22:17:02 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2018-12-09/2018-12-16)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence. Mais tout d'abord, je recommande Manbiki kazoku (Une affaire de famille), de Hirokazu Koreeda [AC], ainsi que We the Coyotes (Nous, les coyotes), de Marco La Via / Hanna Ladoul [AC], que j'avais vus il y a quelques mois en avant-première.

Spider-Man: Into the Spider-Verse (Spider-Man: New Generation), de Bob Persichetti / Peter Ramsey / Rodney Rothman [AC]

Excellent film d'animation pour son style visuellement inventif. Le meilleur film centré sur Spider-Man (que ce soit en prises de vue réelles ou en animation) que j'ai vu jusqu'à présent.

Sortie en France le 2018-12-12.

Cyrano de Bergerac (1990), de Jean-Paul Rappeneau [AC]

Très bien, avec un Gérard Depardieu magistral! Bonne mise en scène, qui évite l'impression de théâtre filmé. Quelques longueurs.

Vu en version restaurée numérique 4K à l'Institut Lumière, à l'occasion de la reprise du film en salles.

Reprise en France le 2018-10-26.

The Farmer's Wife (1928) (Laquelle des trois?), d'Alfred Hitchcock [AC]

Très bonne comédie muette. Version restaurée, vue en ciné-concert à l'Institut Lumière, avec accompagnement au piano par Romain Camiolo, dans le cadre de la rétrospective Alfred Hitchcock.

Another Day of Life, de Raúl de la Fuente / Damian Nenow [AC]

Film hybride: animation pour la partie reconstituée et prises de vue réelles pour la partie documentaire, un peu à la manière de Chris the Swiss, sorti quelques mois auparavant (et tous deux ont été présentés au festival de Cannes en 2018).

Très bien, surtout pour la partie animation: le style (avec du motion capture, en particulier) et les scènes d'action. Un gros reproche: la partie animation est tout en anglais, et c'est un peu gênant.

Vu en avant-première au Comoedia (salle 4) à Lyon. Le film est distribué par Gebeka Films (d'habitude focalisé sur les films d'animation pour enfants). Une cinquantaine de copies sont prévues pour la sortie en salles en France le 23 janvier 2019.

Sortie en France le 2019-01-23.

Sauver ou périr, de Frédéric Tellier [AC]

J'ai bien aimé. Émouvant.

Sortie en France le 2018-11-28.

Manon (1949), de Henri-Georges Clouzot [AC]

J'ai bien aimé. Fin trop longue.

Reprise en France le 2017-11-08.

Vision (Voyage à Yoshino), de Naomi Kawase [AC]

Pas mal. J'ai bien aimé la référence à la cigale périodique, dont le cycle de vie dure 13 ou 17 ans.

Sortie en France le 2018-11-28.

Leto, de Kirill Serebrennikov [AC]

J'ai beaucoup aimé le style des 3 clips. À part ça, le film ne m'a pas vraiment emballé et je l'ai trouvé trop long.

Sortie en France le 2018-12-05.

The Pleasure Garden (1925) (Le jardin du plaisir), d'Alfred Hitchcock [AC]

Pas mal. Version restaurée, vue en ciné-concert à l'Institut Lumière, avec accompagnement au piano par Romain Camiolo, dans le cadre de la rétrospective Alfred Hitchcock.

Note: Il n'y avait pas de sous-titres pour les cartons. Une traduction en français était lue en direct.

Yentl (1983), de Barbra Streisand [AC]

J'ai moyennement aimé cette comédie musicale. Des lourdeurs et des longueurs. Film vu en version restaurée.

Reprise en France le 2018-12-12.

Utøya 22. juli (Utoya, 22 juillet), d'Erik Poppe [AC]

Le seul intérêt est l'unique plan-séquence (sauf le tout début). Le fait que quasiment tout soit en hors-champ est une bonne idée a priori, mais le tireur semble en permanence très loin, et d'ailleurs les personnages ne prennent pas beaucoup de précaution: ils se déplacent souvent, parlent, téléphonent… Bref, je me pose des questions. En tout cas, il n'y a aucune émotion.

Sortie en France le 2018-12-12.



webmaster@vinc17.org